Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politique de la ville

Les maires de banlieue en attente de transparence

Publié le 04/05/2021 • Par Véronique Vigne-Lepage • dans : France

banlieue-quartier-QPV-politique-ville
Bruno Bernier / AdobeStock
Ils l'avaient annoncé : les maires de communes populaires signataires d'un appel le 14 novembre dernier, suivent de près la mise en œuvre des mesures annoncées en Conseil interministériel des villes le 29 janvier pour 3,3 Mrd €. Une visio-conférence a réuni 70 d'entre eux le 3 mai pour un bilan en demi-teinte : pour nombre de mesure, aucune méthode de déclinaison territoriale n'est encore en vue, tandis que pour d'autres, des décisions sont prises sans concertation, regrettent les élus.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Quel bilan tirer des mesures gouvernementales en faveur des banlieues ?

Quelque 70 maires ou leurs adjoints, de tous bords politiques, de villes de tailles très différentes, situées ou non en quartiers politique de la ville, se sont connectés, le 3 mai, pour évaluer les effets des dispositions prises en janvier dernier à l’occasion du Comité interministériel des villes.

Ces élus figurent tous parmi les 200 signataires de l’Appel du 14 novembre qui avaient jeté un pavé dans la mare en interpellant le président de la République sur la situation très dégradée des quartiers et demandait à flécher 1% du plan de relancer vers leurs territoires.

En ligne de mire de cette réunion bilan : un deuxième CIV que Matignon annonce pour octobre ou novembre.

  • Mesures ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les maires de banlieue en attente de transparence

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement