Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Coronavirus

Hébergement d’urgence : la prise en charge des SDF renforcée

Publié le 06/04/2020 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

SDF-pauvrete-sans-abri-UNE
jean-louis Zimmermann / Flickr CC
Le ministère de la Cohésion des territoires a annoncé la mobilisation de 7800 places d'hôtels supplémentaires en plus des places pérennes financées par l'Etat. 2800 places d'accueil dans des centres d'hébergement spécialisés, destinés à accueillir les personnes atteintes des symptômes du Covid 19 , mais ne nécessitant pas d'hospitalisation, devraient aussi être ouvertes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Après des lenteurs dans la mise en place d’un renforcement des structures d’hébergement, une fois le confinement annoncé, le ministère de la Cohésion des territoires a pris à  bras le corps le problème.

Le 3 avril, il a annoncé la mobilisation de 7800 places d’hôtels supplémentaires en plus des places pérennes financées par l’Etat. Une action qui a été réalisée en partenariat avec les collectivités et les associations. Les associations alertent cependant sur le fait que ces chambres ne sont pas adaptées pour les familles confinées.

Par ailleurs, l’Etat a mis en place des « structures de desserrement », appelées de leur voeu par les associations. 73 centres d’hébergement spécialisés, destinés à accueillir les personnes atteintes des symptômes du Covid 19 , mais ne nécessitant pas d’hospitalisation, ont été ou vont être ouverts dans 60 départements, ce qui représentera 2800 places d’accueil.

Des chèques services pour les sans-abris

Enfin le ministère du logement et de la ville a lancé le 1er avril un dispositif exceptionnel de distribution de chèques services pour permettre aux personnes sans domicile d’acheter des produits d’alimentation et d’hygiène pendant la crise sanitaire. Ce dispositif devrait bénéficier à 60.000 personnes sans domicile, pour un budget de 15 millions d’euros. D’un montant de 7€ par jour, ces chèques seront distribués par des associations et les préfectures seront chargées de l’organisation et la coordination du dispositif. Même si les associations d’aide alimentaire tentent de rester présentes, parfois aidées par les collectivités, la distribution sur le terrain est parfois compliquée, ce qui rend le dispositif nécessaire.

La plupart des collectivités se sont également mobilisées pour mettre à disposition des locaux pour les personnes sans domicile, à l’image de Grenoble, Montreuil, Saint-Etienne…

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Hébergement d’urgence : la prise en charge des SDF renforcée

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement