Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Lutte contre l''exclusion

Coronavirus : le secteur de l’hébergement d’urgence en appelle aux collectivités locales

Publié le 18/03/2020 • Par Rouja Lazarova • dans : Actu expert santé social, France

SDF-pauvrete-sans-abri-UNE
jean-louis Zimmermann / Flickr CC
Alors que le ministre de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, rappelle que l’hébergement d’urgence est « un service public essentiel pour la cohésion nationale », le secteur est sous pression. Les associations appellent les collectivités à réquisitionner des immeubles vides ou à mettre à disposition des équipements.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le soulagement fut de courte durée. Jeudi dernier, le 12 mars, le gouvernement avait annoncé le prolongement du plan hivernal jusqu’à fin mai, maintenant ainsi en activité les 14 000 places d’hébergement hivernal, et interdisant les expulsions locatives. Les associations du secteur qui avaient revendiqué la mesure, ont exprimé leur soulagement. Cependant, aujourd’hui, elles sont face à une crise qui menace de les dépasser.

Un secteur jusqu’à présent oublié

Les professionnels de l’hébergement n’échappent pas à la situation dans le secteur social : manque de masques, de gel hydroalcoolique, de gants. « Ils s’exposent, eux, et ils deviennent vecteur de la contamination», explique Guillaume Cheruy, chargé de mission à la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS). Il relaye ce sentiment vécu ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Coronavirus : le secteur de l’hébergement d’urgence en appelle aux collectivités locales

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement