Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Transparence

Les lanceurs d’alerte ont besoin de plus de soutien

Publié le 20/07/2020 • Par Elsa Sabado • dans : France, Toute l'actu RH

lanceur-alerte
AdobeStock
Ni les collectivités, ni les agents ne se sont saisis des outils de la loi « Sapin 2 » pour lancer des alertes éthiques.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’était il y a quatre ans. Le vote de la loi « Sapin 2 » du 9 décembre 2016 sommait les collectivités de se doter d’un référent « alerte éthique » afin que les agents puissent signaler des dysfonctionnements en interne et que les collectivités aient la possibilité de les régler sans qu’ils ne soient portés sur la place publique. Aujourd’hui, force est de constater que le dispositif n’est pas plébiscité.

Selon une enquête menée par le Défenseur des droits et achevée au premier trimestre 2019, seuls 30 % des ministères, régions, départements et villes de plus de 10 000 habitants avaient nommé leur référent. Mais même dans les collectivités qui se sont conformées à la loi, rares sont les agents qui osent tenir le rôle de lanceur d’alerte.

Peur des représailles

Marie Hartmann, assistante du ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les lanceurs d’alerte ont besoin de plus de soutien

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement