Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Cet article vous est proposé par le SMCL

Possible / Impossible : Reconvertir les sites olympiques après Paris 2024 ?

Publié le 07/06/2021 • Par Stéphane Balliste • dans :

reconversion-paris 2024
D.R.
C'est possible ! La reconversion des sites olympiques post-événement est cruciale. Le village olympique de Paris 2024, en Seine Saint Denis ne fait pas exception. Le projet Universeine remplacera une friche industrielle en quartier mixte, avec logements, commerces, activités, mobilités douces et bureaux, avec un bilan carbone inférieur à 40% aux constructions habituelles.

L’héritage des sites olympiques est un critère décisif dans le choix des villes candidates. Paris devra s’inspirer de Londres 2012, qui est louée pour avoir réussi techniquement la réversibilité de ses bâtiments : le stade olympique est passé de 80 000 à 50 000 places grâce à des tribunes rétractables, la piscine olympique est devenue une piscine municipale, ou le village olympique s’est reconverti en logements dans le quartier de Stanford.

Mais l’enjeu pour Paris 2024 tient autant à réussir la réversibilité sociale des Jeux Olympiques que la réversibilité technique des bâtiments. Le bilan social du quartier de Stanford à Londres est un avertissement : la fracture urbaine et sociale, la gentrification et les loyers démesurés se sont installés, marqueur d’un nombre trop peu élevé de logements sociaux construits.

Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Possible / Impossible : Reconvertir les sites olympiques après Paris 2024 ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement