logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/prime-fonction-publique/indemnite-dintervention/

GUIDE DES PRIMES DE LA FONCTION PUBLIQUE
Indemnité d’intervention
| | Publié le 14/10/2016 | Mis à jour le 20/02/2019

Consultez toutes les informations concernant la prime de la fonction publique "Indemnité d’intervention". L’intégralité des primes est proposée dans le Guide des primes.

Effet

Entrée en vigueur de la délibération déterminant les cas dans lesquels il est possible de recourir à des astreintes, les modalités de leur organisation et la liste des emplois concernés.

Définition

L’intervention correspond à un travail effectif (y compris la durée du déplacement aller et retour sur le lieu de travail) accompli par un agent pendant une période d’astreinte.

Bénéficiaires

Les bénéficiaires de l’ Indemnité d’intervention sont :

NB : Le régime d’indemnisation ou de compensation des interventions pendant les périodes d’astreinte concerne toutes les filières y compris la filière police municipale et les sapeurs-pompiers professionnels à l’exclusion de la filière technique.

Conditions d’octroi

Montant de l’indemnité d’intervention

Montants de référence en vigueur au 12 novembre 2015 (toutes filières) et au 17 avril 2015 (filière technique)

Toutes filières (hors filière technique) :

À défaut d’être indemnisées, les interventions effectuées pendant une astreinte de sécurité (notion non définie par l’arrêté du 3 novembre 2015) peuvent être compensées par une durée d’absence équivalente au nombre d’heures de travail effectif majoré :

Filière technique :

Depuis le 17 avril 2015, la réglementation concernant la filière technique prévoit un régime spécifique d’indemnisation ou de compensation des interventions pendant les périodes d’astreinte.
NB : ne sont concernés par l’indemnisation ou la compensation des interventions sous astreinte que les ingénieurs territoriaux. Pour les techniciens ou les adjoints techniques, les interventions qui conduisent l’agent à dépasser ses obligations normales de service définies dans le cycle de travail peuvent donner lieu au versement d’IHTS ou être compensées par une durée d’absence équivalente au nombre d’heures d’intervention éventuellement majorées sur décision de l’organe délibérant selon les taux applicables aux IHTS.

Montants de référence (ingénieurs) en vigueur au 17 avril 2015 :

À défaut d’être indemnisées, les périodes d’intervention peuvent être compensées par une durée d’absence équivalente au nombre d’heures de travail effectif majoré :

NB : le texte exclut de son champ d’application du repos compensateur les ingénieurs qui seraient soumis à un régime de forfait-jours.

Remarques

L’indemnité d’intervention ou la compensation des interventions ne peuvent être accordées aux agents qui bénéficient d’une concession de logement par nécessité absolue de service ou d’une NBI au titre de l’occupation de l’un des emplois fonctionnels administratifs de direction mentionnés par le décret n° 2001-1274 du 27 décembre 2001 et le décret n° 2001-1367 du 28 décembre 2001.

La rémunération et la compensation en temps des interventions sont exclusives l’une de l’autre ; il revient à l’organe délibérant soit de déterminer si les périodes d’intervention sont rémunérées ou compensées, soit de donner à l’autorité territoriale compétence pour choisir l’une ou l’autre de ces modalités.

REFERENCES