Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Indemnité de surveillance de cantines

Indemnité de surveillance de cantines

Publié le 14/10/2016 • Mis à jour le 20/02/2019 • Par • dans :

Guide des Primes
Fotolia
Fiche descriptive de la prime Indemnité de surveillance de cantines proposé dans le Guide des primes édité par la Gazette des communes en partenariat avec le centre de gestion de la petite couronne.

Effet :

Entrée en vigueur de la délibération transposant l’indemnité.

Bénéficiaires:

Les bénéficiaires de l’Indemnité de surveillance de cantines sont :

En principe des personnels de l’État, ces activités étant organisées et financées par les communes (instituteurs, professeurs des écoles).

Pour ce qui est des agents communaux, l’application stricte de la réglementation conduit à les exclure du bénéfice de ces indemnités au profit, le cas échéant, d’heures supplémentaires, pour les personnels en activité.

Conditions d’octroi :

Délibération de l’organe délibérant.
Assurer en dehors des heures d’activité scolaire la surveillance des enfants, notamment dans le cadre des cantines ou des études surveillées.

Montant de l’indemnité de surveillance de cantines :

Le taux horaire maximum de l’indemnité de surveillance des cantines est calculé sur la base de 60 % du taux de l’heure d’enseignement (sans la majoration de 25 % applicable depuis le 1er  janvier 2008) prévu pour les instituteurs. Le taux horaire maximum de l’indemnité de surveillance des études est calculé sur la base de 90 % du taux de l’heure d’enseignement (elle même majorée de 25 % depuis le 1er  janvier 2008) prévu pour les instituteurs.
Ces taux maxima, calculés sur la base des indices de rémunération des instituteurs, sont revalorisés lors de chaque majoration de traitement ou modification de l’échelle indiciaire de ces personnels. Une note ministérielle fixe leur valeur actualisée.

NB : Conformément à l’article 1er de l’arrêté interministériel du 11 janvier 1985 précité, il s’agit de taux plafonds. Il appartient en conséquence à la collectivité territoriale concernée de déterminer le montant de la rémunération des heures d’études surveillées ou de surveillance de cantines dans la limite des montants maximum figurant ci-après.

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Indemnité de surveillance de cantines

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement