L'objectif « Zéro artificialisation », pas si net que cela...

Pour contrer l’urbanisation galopante, la perte d’espaces naturels et préserver la biodiversité, la notion de « Zéro artificialisation nette » a été introduite par le plan national de biodiversité en juillet 2018. Son objectif : chaque construction ou aménagement de surface devra être compensé par la restauration écologique de terrains artificialisés. Mais alors qu’aucune échéance n’est fixée, cette ambition demeure flou, notamment en ce qui concerne la définition d’artificialisation et des mesures à appliquer. Et pourtant, les pistes sont nombreuses… Encore faut-il qu’elles soient suivies d’une réelle volonté politique.

Lire le premier article

Sommaire du dossier

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP