Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Dossiers d'actualité Mis à jour le 11/06/2020

Faut-il surveiller la safe city ?

Faut-il surveiller la safe city ?

Copyright : Adobe Stock

Certaines collectivités décident de répondre aux enjeux de sécurité en se transformant en safe cities, déclinaison sécuritaire des smart cities, et se lancent dans l’expérimentation de nouvelles technologies, notamment à des fins de surveillance de l’espace public. Les acteurs privés coconstruisent l’espace urbain en transformant ces villes en laboratoires à ciel ouvert, non sans susciter des inquiétudes sur les questions de protection de la vie privée et des données personnelles. Alors qu’une expérimentation de la reconnaissance faciale pourrait être déployée en temps réel dans l’espace public et que la Cnil appelle à un débat public, passage en revue des enjeux majeurs soulevés par l’émergence de tels dispositifs.

Partenaire du dossier

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement