Etat des routes : pourquoi il faut agir

Baisse des dépenses, hausse du trafic des poids lourds, multiplication des travaux : le réseau routier est en difficulté. Son état est encore bon mais les experts redoutent qu’une « dette grise » s’accumule. A l’instar de ce qui s’est produit avec le réseau ferré. Un diagnostic actualisé de l’état des routes, concernant à la fois les chaussées, les accotements et les ouvrages d’art, est indispensable pour élaborer un plan pluriannuel de travaux. Il permet de hiérarchiser l’urgence des interventions. La loi de transition énergétique pour la croissance verte fixe des objectifs ambitieux d’utilisation des matériaux alternatifs dans le cadre des travaux routiers. Mais les maîtres d’ouvrage sont encore frileux car ces matériaux gardent une mauvaise image.

Lire le premier article

Sommaire du dossier

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP