Comment les CEE gagnent en puissance

Dispositif encadré par l’Etat à destination des particuliers et des collectivités pour financer des économies d’énergie, les CEE entrent dans leur cinquième période. Pour ces quatre prochaines années (de 2022 à 2025), l’ambition de ces certificats d’économie d’énergie a été revue à la hausse avec un volume fixé à 2500 TWhcumac sur cette période. Le but : se rapprocher de l’objectif de baisse de la consommation énergétique de 20 % en 2030 puis 50 % en 2050, inscrits dans la loi Energie-Climat de 2019. Et donner une plus grande valeur à un dispositif trop peu utilisé, notamment par les collectivités. D’autant que les CEE ne visent pas uniquement le secteur du bâtiment mais aussi celui des transports.

Lire le premier article

Sommaire du dossier

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP