Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Education

Grève des enseignants et accueil des élèves

Publié le 20/03/2008 • Par La Rédaction • dans : Réponses ministérielles

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Aucune disposition législative n’impose aux communes d’accueillir les élèves en cas de grève des enseignants dans les écoles. La note ministérielle du 8 janvier 2008 adressée aux recteurs et aux inspecteurs d’académie, relative à la mise en place d’un service minimum d’accueil dans les écoles maternelles et élémentaires en cas de grève des personnels enseignants du 1er degré, indique que ce service pourra être organisé dans les communes volontaires, dans le cadre d’une convention conclue avec l’Etat, représenté par l’inspecteur d’académie, directeur des services départementaux de l’éducation nationale. Dans les communes volontaires, le ministère de l’éducation nationale financera ce service minimum d’accueil, tout en veillant à renforcer l’information des familles et des communes. En contrepartie de ce financement, il est proposé de mettre en place, selon les modalités définies par les maires eux-mêmes, afin de répondre le mieux possible aux besoins des familles, un service d’accueil des enfants scolarisés dans les écoles maternelles et élémentaires de chaque commune durant les heures normales d’enseignement et dont le professeur est absent du fait de la grève. Les maires ont été directement informés des conditions de mise en place de ce dispositif par lettre en date du 8 janvier 2008. En tout état de cause, ce service, qui ne sera mis en place que sur la base du volontariat des communes, sera financé par le ministère de l’éducation nationale, à hauteur de 90 EUR par jour pour 1 à 15 élèves accueillis, de 180 EUR par jour pour 16 à 30 élèves et, au delà, de 90EUR par tranche de 15 élèves. La mise en place, par le ministre de l’éducation nationale, du service minimum d’accueil, financé par l’Etat, représente une nouvelle liberté par les familles tout en s’assurant du respect du droit de grève.

Références

QE de Marie - Jo Zimmermann, JO de l'Assemblée nationale du 18 mars 2008, n° 14214

Domaines juridiques

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Grève des enseignants et accueil des élèves

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement