Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique

Projet de loi mobilité : Eric Woerth répond aux syndicats

Publié le 26/03/2008 • Par Estelle Mallet • dans : A la une, France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Dans une interview accordée à la Gazette, Eric Woerth affirme que le projet de loi mobilité n’est qu’une « boite à outils » ne remettant en aucun cas en cause le statut de la fonction publique.
« Ce texte n’est qu’une boite à outil visant à développer la mobilité des fonctionnaires et à leur offrir la liberté de mener leur carrière en exprimant mieux leurs talents. Pas plus, pas moins », affirme le ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique. Selon lui, ce projet vise simplement à lever les blocages multiples qui entravent les carrières.

Un point de vue que sont loin de partager les organisations syndicales, unanimes à s’opposer à ce texte, que ce soit au conseil supérieur de la fonction de l’Etat, le 19 mars, ou à celui de la fonction publique territoriale, le 26 mars.
A l’Etat, la FSU, la CGT, FO, l’UNSA, Solidaires et la CFTC avaient voté contre, la CFDT et la CGC s’abstenant.
Même cas de figure à la territoriale : un vote contre de la CGT, la CFTC, FO et la FA-FPT, et abstention de la CFDT et la CGC à ce projet de loi relatif « à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique », instrument de GRH de la Révision générale des politiques publiques (RGPP).
En revanche, si les représentants de l’administration ont approuvé ce texte à la FPE, les représentants des employeurs locaux se sont abstenus.
Malgré quelques modifications intervenues via des amendements, notamment gouvernementaux, plusieurs articles suscitent de vives réactions comme celui qui prévoit la possibilité de recourir à l’intérim.

Pour aller plus loin
Visionnez l’interview d’Eric Woerth (réalisée le 26 mars par Jacques Paquier).

Visionnez l’interview de Bernard Derosier, président du CSFPT, réalisée le 19 mars, après l’adoption du projet de loi mobilité par le CSFPE.

Prochain Webinaire

Gagner en efficacité : les points clés pour passer à l’e-administration

de Les webinars de DOCAPOSTE

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Projet de loi mobilité : Eric Woerth répond aux syndicats

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement