Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • A la une
  • Déficit public : il n’y a pas eu de dérapages, affirment les collectivités / Interview de Jean Arthuis

Finances

Déficit public : il n’y a pas eu de dérapages, affirment les collectivités / Interview de Jean Arthuis

Publié le 28/03/2008 • Par La Rédaction • dans : A la une, France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les récents propos d’Eric Woerth et Christine Lagarde attribuant notamment l’aggravation du déficit public à un «fort accroissement des dépenses des collectivités locales» ont provoqué un tollé des associations d’élus.

Les collectivités locales responsables de l’accroissement du déficit ?
«En 2007, les objectifs en matière de dette publique et de taux de prélèvements obligatoires ont été atteints, mais le déficit public s’établit à 2,7% du PIB, contre 2,4% objectif prévu.
«Cet écart s’explique notamment par une dégradation inattendue de l’ordre de 0,2 point de PIB du besoin de financement des collectivités locales, due à un fort accroissement de leurs dépenses», a fait valoir Bercy le 28 mars.
Des propos qui ont provoqué des réactions vigoureuses de la part des associations d’élus. Ainsi, l’Association des maires de France (AMF) «regrette cette nouvelle stigmatisation, alors même que la Conférence nationale des exécutifs avait engagé un processus pour rétablir des relations de confiance entre l’Etat et les collectivités territoriales pour une remise à plat de l’ensemble des politiques publiques et de leur financement».
«Les collectivités locales portent la modernisation de notre tissu industriel et éducatif, rappelle le président de l’Association des régions de France (ARF), Alain Rousset. «La responsabilité du Gouvernement est totale : non content de transférer des charges de fonctionnement sans donner les moyens équivalents lors des Lois de décentralisation, l’Etat ne cesse de ‘faire les poches’ des collectivités dans des domaines où il est seul compétent», poursuit-il.
Même indignation à l’Assemblée des départements de France (ADF) : «En réalité, les collectivités, en 2007, ont équilibré leur budget de fonctionnement, malgré l’impact des transferts de compétences non compensés par l’Etat», estime Claudy Lebreton, qui rappelle que les collectivités demandent, depuis des lustres, une réforme de leur fiscalité, «totalement obsolète».
J.P.

Pour en savoir plus
Interview de Jean Arthuis, président de la commission des finances du Sénat, sénateur (Union centriste-UDF) de la Mayenne (réalisée par Jacques Paquier)

marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Déficit public : il n’y a pas eu de dérapages, affirment les collectivités / Interview de Jean Arthuis

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement