Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Téléphonie mobile

Qui autorise l’implantation d’antennes relais sur les propriétés privées ?

Publié le 02/02/2012 • Par Delphine Gerbeau • dans : Réponses ministérielles

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’implantation des antennes relais de téléphonie mobile sur les propriétés privées relève d’un accord entre l’opérateur et le propriétaire de l’immeuble, qu’il s’agisse d’immeubles en copropriété ou du parc de logement social. Cette implantation est soumise au respect des règles concernant les limites d’exposition du public aux champs électromagnétiques aussi bien que des règles d’urbanisme. Toutefois, le Gouvernement, conscient de l’inquiétude que peuvent susciter les champs électromagnétiques, en raison de l’important développement des technologies qui en génèrent, ainsi que des interrogations de la communauté scientifique, a organisé en 2009 une table ronde « Radiofréquences, santé, environnement » qui a débouché sur divers groupes de travail et un comité opérationnel (COMOP). L’une des missions du COMOP portait sur « la définition et l’expérimentation de nouvelles procédures de concertation et d’information locales pour accompagner les projets d’implantation d’antennes relais ». À la suite de la remise du rapport d’étape du COMOP, les travaux initiés dans le cadre de la table ronde se poursuivent dans le cadre d’un comité technique. Il convient donc d’attendre l’achèvement de ces travaux avant d’envisager de nouvelles mesures réglementaires.

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Qui autorise l’implantation d’antennes relais sur les propriétés privées ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement