logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/98433/l%e2%80%99amf-pour-une-%c2%ab-relation-de-confiance-%c2%bb-avec-l%e2%80%99etat/

RIGUEUR
L’AMF pour une « relation de confiance » avec l’Etat
Jacques Paquier | Actu experts finances | Publié le 01/02/2012

Jacques Pélissard se dit prêt à participer aux efforts de l’Etat en vue de réduire le déficit public. A condition que cela se fasse dans la concertation, et non par oukases.

« Nous n’allons pas rester sans bouger face à l’Etat, alors que le déficit public s’élève à quelque 80 milliards d’euros par an », a déclaré mercredi 1er février le président de l’Association des maires de France Jacques Pélissard. « A condition toutefois que l’Etat nous informe de ses projets, et nous demande notre avis », a-t-il également martelé.

Or, sur cette question, les maires de France estiment que l’on est très loin du compte. Les exemples d’une relation Etat-collectivités marquée par le mépris du premier à l’endroit des seconds sont effectivement légion.
Le premier maire de France n’a pas manqué d’en égrainer la liste, alors que les associations d’élus locaux s’apprêtent à répondre à la convocation de Nicolas Sarkozy en vue de les associer davantage à la réduction des ...