logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/97914/prevention-de-la-delinquance-la-politique-gouvernementale-rejetee-par-les-professionnels/

DÉLINQUANCE
Prévention de la délinquance : la politique gouvernementale rejetée par les professionnels
Hervé Jouanneau | A la une | A la Une prévention-sécurité | Actu expert Education et Vie scolaire | Actu experts prévention sécurité | Actu prévention sécurité | France | Publié le 30/01/2012 | Mis à jour le 19/07/2012

Deux ans après son lancement, le plan national de prévention de la délinquance ne rencontre toujours pas l’adhésion des collectivités locales. Tel est en substance le principal enseignement d’un nouveau sondage réalisé par le Conseil national des villes qui devrait adresser en février 2012 une « alerte » au Premier ministre.

 

Un an après une première enquête, qui avait révélé les nombreuses « insuffisances » de la politique gouvernementale de prévention de la délinquance et « l’impression d’un retour en arrière » éprouvé par les professionnels, le Conseil national des villes (CNV) enfonce le clou.

Un nouveau sondage, réalisé à l’automne 2011 auprès des coordonnateurs des conseils locaux de sécurité et de prévention de la délinquance, pointe le retrait de l’Etat sur le financement, la mise en danger des associations, la disparition progressive de la contractualisation ou encore les divergences d’objectifs entre Etat et collectivités.

Un plan national qui ne décolle pas – En ligne de mire : le plan national de prévention de la délinquance et d’aide aux victimes, présenté en octobre 2009.

Selon ...

REFERENCES