Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transport aérien

Aéroport de Pau Béarn : la Commission enquête sur les subventions versées à Ryan Air

Publié le 27/01/2012 • Par Karine Ménégo • dans : Régions

La CCI de Pau se déclare « sereine » après l'annonce le 25 janvier 2012 de l'élargissement d'une enquête de la Commission européenne lancée en novembre 2007 au sujet des subventions versées aux compagnies aériennes.

« Tout est clean, je suis plus agacé qu’inquiet : nous n’avons plus de contrat avec Ryan Air depuis mars 2011, car la somme demandée ne nous semblait pas correspondre à ce qui se pratiquait alors sur le marché. De surcroit, nous axons notre développement sur le voyage d’affaires, pas sur le tourisme », a déclaré vendredi 27 janvier 2012 Patrick De Stampa, président depuis 2007 de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Pau Béarn, le gestionnaire de l’aéroport de Pau.

Plusieurs aéroports européens visés – Mercredi 25 janvier, dans un communiqué, la Commission européenne annonce « examiner la conformité avec les règles de l’Union européenne en matière d’aides d’État d’accords financiers conclus entre des autorités publiques et les aéroports de Niederrhein-Weeze(Allemagne), d’Altenbourg-Nobitz (Allemagne), de Pau (France) et de Västerås (Suède), ainsi que de remises et d’accords de commercialisation liant ces aéroports à certaines compagnies aériennes ». Bruxelles précise ensuite que « les mesures en faveur des quatre aéroports et de leurs compagnies aériennes clientes comportent des éléments d’aide d’État leur conférant un avantage indu par rapport à leurs concurrents, dès lors incompatibles avec le marché intérieur ».

Une première enquête en 2007 – En novembre 2007, déjà, la Commission européenne avait lancé une première enquête approfondie sur la gestion de l’aéroport de Pau, estimant que l’aide de la CCI Pau Béarn à Ryan Air, implanté depuis 2003 à Pau, « pourrait constituer » une aide au démarrage non conforme aux règles communautaires, « notamment en ce qui concerne l’intensité et la durée de l’aide, la viabilité à long terme des liaisons subventionnées ». Mercredi 25 janvier 2012, Bruxelles annonce avoir « étendu le champ d’application de cette enquête à tous les contrats conclus par l’aéroport avec les compagnies aériennes entre 2003 et 2011, ainsi qu’à plusieurs subventions d’infrastructures et à d’autres aides publiques accordées à l’aéroport au cours de cette période ».

Les sommes investies par les collectivités – « Que la commission européenne mène une enquête approfondie auprès d’aéroports plus représentatifs que celui de Pau, si elle veut ensuite édicter de nouvelles règles d’intervention des collectivités locales ! La CCI est le seul financeur. L’aide marketing accordée à Ryan Air était de 1,450 million d’euros (M€) en 2010, et la compagnie low cost nous demandait 1,650M€ pour conserver les trois lignes en 2011, ce que nous avons refusé, quand nos voisins de Tarbes ou de Biarritz payent 500 000€ par ligne. La part injectée par les collectivités locales paloises (CG64 et communauté d’agglomération Pau Porte des Pyréenées) a été de 143 000 € en 2009 et 535 000 € en 2010, c’est tout. Nous n’avons pas eu un sous de l’Etat », riposte Patrick de Stampa, qui n’a eu « aucune nouvelle » de cette première enquête, « hormis un appel téléphonique en mars 2011 pour m’indiquer qu’elle était toujours ouverte ».

Le président de la CCI de Pau Béarn indique être « serein, car « les appels d’offre passés en décembre 2007 et décembre 2008 sont restés sans réponse, ce qui nous autorise à contractualiser de gré à gré » mais aussi parce qu’une compagnie à bas prix, Cityjet, a pris la suite de Ryan Air en mars 2011 « sans demander un sous, ce qui prouve que l’on ne vient pas à l’aéroport de Pau que pour les subventions marketing versées ».

« Ce lundi 30 janvier, en marge de la cérémonie des vœux, je verrai avec les élus locaux comment faire cesser cet acharnement de la commission européenne sur l’aéroport de Pau », conclut le président de la CCI.

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Aéroport de Pau Béarn : la Commission enquête sur les subventions versées à Ryan Air

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement