Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Santé

Les déserts médicaux au cœur de la campagne électorale

Publié le 27/01/2012 • Par Catherine Maisonneuve • dans : Actu expert santé social, France

La proposition de loi de Philippe Vigier sur l’égalité d’accès aux soins a été rejetée le 26 janvier 2012 par les députés. La question va être au cœur de la campagne pour l'élection présidentielle.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Visant à garantir un accès aux soins égal sur l’ensemble du territoire, la proposition de loi de Philippe Vigier, député Nouveau Centre d’Eure-et Loir, a été rejetée par les députés le 26 janvier 2012, alors même qu’elle venait d’être vidée de sa substance par la commission des affaires sociales de l’Assemblée.

Pas de rétablissement du texte – L’auteur n’a pas obtenu le rétablissement de son texte initial, qui prévoyait :

  • 12 mois de stage obligatoire dans une maison de santé pluridisciplinaire ou un hôpital en zone déficitaire pour les étudiants en troisième année d’internat,
  • 3 ans obligatoires en zone déficitaire après le diplôme pour tout médecin choisissant l’exercice libéral,
  • un encadrement de l’installation des médecins par la détermination d’une densité maximale pour 100.000 habitants.

Au nom de « la dignité », Philippe Vigier n’a d’ailleurs pas participé au vote de ce texte « complètement dénaturé ».

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les déserts médicaux au cœur de la campagne électorale

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement