logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/96914/egalite-professionnelle-dans-la-fonction-publique-les-propositions-des-organisations-syndicales/

STATUT
Egalité professionnelle dans la fonction publique : les propositions des organisations syndicales
Gaëlle Ginibrière | A la une | A la une emploi | Actu Emploi | France | Toute l'actu RH | Publié le 24/01/2012

La place des femmes dans l’encadrement devrait être au cœur des discussions qui se poursuivront les 30 janvier et 6 février 2012 entre les organisations syndicales et le ministère de la Fonction publique.

[1]

Les discussions se poursuivront les 30 janvier et 6 février 2012 entre les organisations syndicales et le ministère de la Fonction publique.

Deux premiers rounds de négociations sur la question de l’égalité femmes/hommes ont d’ores et déjà permis de balayer les trois premiers axes du protocole proposé par le ministre François Sauvadet :

Formations à la réintégration dans son poste – Parmi les propositions avancées par les organisations syndicales, l’augmentation de la durée du congé de paternité, la possibilité de partager le congé parental entre le père et la mère ou encore la mise en place d’entretiens de retour et de formations pour faciliter la réintégration des agents dans leur poste.

« Plus globalement, nous souhaitons que les mesures arrêtées soient contraignantes et concernent les trois versants de la fonction publique car il existe entre elles des différences », indique Magali Badiou, responsable du collectif égalité professionnelle femmes/hommes à la Fédération CGT des services publics.

Analyser finement les discriminations indirectes – Secrétaire fédéral de la Fédération générale des fonctionnaires FO, Philippe Soubirous note que le calendrier électoral ne plaide pas en faveur de la prise de mesures d’ampleur.
« Nous demandons par exemple à ce qu’une analyse fine des discriminations indirectes soit réalisée. Ce sont par exemple celles induites par les différences de bornage entre grilles indiciaires de différentes filières. Les filières où les femmes sont majoritaires sont aussi celles où les grilles indiciaires sont les moins hautes. Même si rien ne peut être fait dans l’immédiat, ce chantier est aujourd’hui dans la tête des décideurs publics ».

POUR ALLER PLUS LOIN