Réglementation du stationnement

Le maire peut-il interdire le stationnement sur la voie publique des véhicules de location ?

Par • Club : Club Techni.Cités

Oui. Les dispositions générales relatives au stationnement des véhicules en agglomération sont définies aux articles R. 417-1 à R. 417-3 du code de la route. La décision n° 220060 du Conseil d’État du 29 mai 2002 reconnaît à l’autorité de police locale (maire ou préfet de police) le pouvoir d’interdire, de façon dérogatoire au droit commun, le stationnement des véhicules de location sur la voie publique, en application de l’article L. 2213-2 du code général des collectivités territoriales. Toutefois, l’interdiction ainsi édictée n’est passible que d’une contravention. En effet, la jurisprudence précitée rappelle que l’autorité de police locale n’est pas compétente pour prescrire la mise en fourrière dans ce cas. Par ailleurs, l’article R. 417-12 du même code indique qu’est considéré comme abusif le stationnement ininterrompu d’un véhicule en un même point de la voie publique ou de ses dépendances, pendant une durée excédant sept jours, ou pendant une durée inférieure mais excédant celle qui est fixée par arrêté de l’autorité investie du pouvoir de police. Le non-respect de ces règles relève de la contravention de la deuxième classe et le véhicule peut être immobilisé ou mis en fourrière, en cas d’absence du conducteur ou du titulaire du certificat d’immatriculation ou refus de celui-ci de faire cesser le stationnement abusif. En conséquence, le droit en vigueur permet d’ores et déjà de prévoir un délai au-delà duquel le stationnement ininterrompu des véhicules devient abusif et passible d’une mise en fourrière. Il appartient à l’autorité locale de le définir.

Commentaires

1  |  réagir

21/01/2012 05h26 - lagoutte

pas besoin d’interdire , le vandalisme s’en chargera ! le Domaine Public ne devrait pas accueillir d’activités privées, Vélib, Autolib, Covoiturage, à l’exception des taxis et de quelques commerces ambulants maîtrisés parce que le DP est à tout le monde et doit rester traditionnel, beau et propre ! actuellement à l’instar de l’ ETAT, les dispositions circulatoires et de stationnement, se contredisent à qui mieux mieux, et perdent petit à petit toute crédibilité.
Mon quotidien régional reparle des zones bleues ! demain on va à nouveau raser gratis et ma belle mère qui n’a pas de bagnole va payer des impôts à la place des usagers !
ma ville, incapable d’obtenir le paiement du stationnement payant sur le DP, crée des parkings fermés, avec des barrières de plus en plus vandalisées ! quelle gabegie ! et ces parkings pleins avant sans recette obtiennent une petite recette aujourd’hui, mais sont aux 3/4 vides ! normal, les usagers se garaient impunément en zone payante ! comment relancer l’entreprise FRANCE, avec des français tricheurs et
égoîstes parce que sans espoir ?

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Smart grids : 10 conseils avant de se lancer

    La FNCCR délivre dix recommandations aux collectivités qui souhaitent préparer l’avènement des réseaux énergétiques intelligents. Même si le sujet est sensible, la fédération veut en particulier les convaincre de s’engager en faveur de compteurs ...

  • ICPE et réglementation des rejets de substances dangereuses

    Les résultats des programmes de recherche et réduction des rejets de substances dangereuses dans l’eau engagés depuis 2000 ont permis de réviser la réglementation ICPE. L’arrêté du 24 août 2017 veut étendre cet effort de réduction à d’autres ...

  • Qui va payer pour desservir les territoires isolés ?

    Un des enjeux principaux du projet de loi d’orientation des mobilités est de couvrir tout le territoire, et notamment les zones isolées qui sont situées dans le périurbain et le rural. Mais ce texte reste flou sur les ressources financières qui seront mises à ...

  • Quand la participation sécurise les projets

    L’urbanisme participatif revêt aujourd’hui de multiples formes. Pratiqué très en amont, il permet de réellement peser sur les projets et même d’en fluidifier la réalisation. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP