Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

petite enfance

Vers des agences régionales de l’enfance et de la famille ?

Publié le 10/01/2012 • Par Michèle Foin • dans : Actu expert santé social, France

Il faut créer des agences régionales de l'enfance et de la famille. C’est en tout cas ce que préconise le Centre d’analyse stratégique (CAS) dans sa note sur l’accueil des jeunes enfants rendue publique le 10 janvier 2012. Parmi les pistes évoquées pour accroître et optimiser le développement de l’offre d’accueil des moins de 3 ans figure la création de schémas départementaux, pilotés à terme par ces agences.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Quel avenir pour l’accueil des jeunes enfants ? » C’est la question ambitieuse à laquelle le Centre d’analyse stratégique (CAS) a tenté de répondre dans sa dernière note présentée à la presse mardi 10 janvier 2012.

« En 2009, 43 % des enfants de moins de 3 ans fréquentaient un service d’accueil en France, contre 30 % en moyenne dans les pays de l’OCDE », a rappelé Vincent Chriqui, directeur général du CAS.
« Pour autant, le développement de l’offre d’accueil n’est pas suffisamment homogène sur le territoire et les moyens qui y sont consacrés gagneraient à une meilleure mise en cohérence. »

Regrettant un système par trop éclaté, où l’autorité qui subventionne – les caisses d’allocations familiales (CAF) – est différente de celle qui agrée – les conseils généraux – le CAS préconise de ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
2 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Vers des agences régionales de l’enfance et de la famille ?

Votre e-mail ne sera pas publié

ssrw38

11/01/2012 08h16

Lorsque je lis « Regrettant un système par trop éclaté, où l’autorité qui subventionne – les caisses d’allocations familiales (CAF) – est différente de celle qui agrée – les conseils généraux… » je pense à l’accueil des enfants porteurs de handicap à l’école classique : les MDPH notifient dezs heures d’AVS que l’Education Nationale doit recruter et mettre en place…. d’où ces inombrables et innommables difficultés rencontrées par les familles.

virtuelparametre

11/01/2012 11h36

pour la formation continue des assistants maternels encore faut il que les assistants maternels aient accés aux formations DE LEUR CHOIX et non pas des choix qu’on leur impose sur un catalogue de formation de la FEPEM qui ne plait guère aux assistants maternels qui de ce fait ne font plus de formation continue!

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement