Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Réforme des retraites

Départs en retraite dans la fonction publique territoriale : les chiffres exclusifs

Publié le 10/01/2012 • Par Martine Doriac • dans : A la une, A la une emploi, Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

I
I JPC-PROD - Fotolia
Les départs à la retraite de fonctionnaires territoriaux ont bondi en 2011 : 34 249 ont été enregistrés par la Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales (CNRACL), selon les chiffres encore provisoires que publie La Gazette.

Les départs en retraite avaient déjà augmenté de 15 % en 2010 pour s’établir à 28 799. Effet immédiat de la réforme des retraites, cette forte hausse résulte de la suppression de la possibilité de partir de manière anticipée, après quinze ans de services, pour les fonctionnaires parents de trois enfants.

Données générales sur les départs à la retraite des agents de la FPT en 2010 et 2011

Départs anticipés à 53,5 ans au lieu de 56,7 ans

Un quart des départs a été sollicité en 2011 par des parents de trois enfants (8 716 femmes pour un seul homme) alors que ce motif ne représentait, un an auparavant, que 15 % des liquidations (4 211 femmes et deux hommes), d’après des données provisoires fournies par la CNRACL.

Ces femmes ont validé 99 trimestres en 2011 pour 93 en 2010. Agées de 53,5 ans en moyenne, elles en avaient trois de plus (56,7) un an plus tôt. Leurs départs, accélérés par la réforme, font diminuer l’âge moyen des départs anticipés, qui passe de 57,3 ans en 2010 à 55,1 ans en 2011.

Près de six mois de plus pour les carrières longues

Les départs au titre des carrières longues ont été, eux aussi, plus nombreux (2 103 en 2011 au lieu de 1 973 en 2010), avec 559 femmes et 1 544 hommes qui ont fait valider 113 trimestres par la CNRACL, au lieu de 119,5 en 2010. L’âge moyen de ces départs avant l’âge légal a lui augmenté, passant à 59,2 ans en 2011, au lieu de 58,6 ans en 2010, sans grande différence entre femmes et hommes.

Prolongation d’un trimestre en catégorie active

En catégorie active (policiers, pompiers, métiers insalubres…), le nombre de départs a lui aussi évolué à la hausse : 1 887 en 2011 au lieu de 1 776 en 2010, soit 169 femmes et 1 718 hommes partis avec 127 trimestres de cotisations (133 pour les femmes, 126,5 pour les hommes) à 57,8 ans en moyenne au lieu de 57,4 ans un an plus tôt, là encore sans différence notable entre les deux sexes.

Plus d’un semestre pour les agents handicapés

Parmi les fonctionnaires handicapés, 115 sont partis à la retraite en 2011 au lieu de 109 un an auparavant, soit 25 femmes et 90 hommes, partis eux aussi plus tard, à 58,1 ans en 2011 au lieu de 57,4 ans en 2010, après avoir cumulé près de 125 trimestres,

Moins de départs pour invalidité

Les départs au titre de l’invalidité ont, eux, légèrement diminué : 2 903 en 2011 au lieu de 3 072 en 2010, dont 1 582 femmes et 1 321 hommes, avec 88,9 trimestres validés, moins pour les femmes (83,6) que pour les hommes (95,4) et un âge qui varie peu : 55,6 ans.

Départ plus tardifs à 61,5 ans pour une majorité d’agents

Si, toutes catégories et motifs confondus, l’âge moyen de départ à la retraite a diminué en 2011, dans la fonction publique territoriale, pour s’établir à 58,6 ans, faisant dire à la Fnact-CFTC (1) que la réforme avaient des effets contreproductifs, la majorité des agents territoriaux (18 334), en catégorie sédentaire, voit son âge de départ augmenter à 61,5 ans au lieu de 61,1 ans en 2010 (davantage pour les femmes qui partent désormais à 61,6 ans). Moins de trimestres ont cependant été validés lors de ces liquidations (108,9 au lieu de 120,6 un an plus tôt).

Montant des pensions lors des départs en retraite en 2010 et 2011

Des pensions plus basses en catégorie sédentaire

Ces départs plus tardifs, avec moins de trimestres validés par la CNRACL, s’accompagnent de retraites moyennes plus basses (1 214 euros en 2011 au lieu de 1 324 euros en 2010, soit 1 111 euros en 2011 pour les femmes au lieu de 1 236 en 2010 et 1 367 euros pour les hommes au lieu de 1 443 euros pour les hommes. A taux plein, le montant moyen de ces retraites a augmenté, à 2 056 euros en 2011 au lieu de 1 961 en 2010 (1 958 pour les femmes, 2 181 pour les hommes).

200 euros en moins pour les femmes

Lorsque le taux plein n’est pas atteint, les femmes sont lourdement défavorisées : en catégorie sédentaire, elles ne perçoivent que 980 euros en moyenne, pour 1 216 euros pour les hommes, soit un différentiel de 236 euros. Pour les autres agents partis en départ anticipé (carrière longue, catégorie active, parents de trois enfants), la différence représente environ 200 euros (1 156 euros pour les femmes et 1 351 euros pour les hommes). Pour l’ensemble des retraites, invalidité comprise, qui ont dans leur ensemble diminué de 57 euros en 2011, le différentiel femmes-hommes s’élève à 215 euros.

Données sur les conditions de départ en retraite des agents territoriaux en 2010 et 2011 Données sur les conditions de départ en retraite des agents territoriaux en 2010 et 2011

Vous pouvez afficher les tableaux en plein écran en cliquant sur le 1er bouton à gauche, ou les télécharger en cliquant sur le 3ème bouton en partant de la gauche

Cet article est en relation avec le dossier

Notes

Note 01 qui a mis en ligne sur son site une partie de ces chiffres fin décembre Retour au texte

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Départs en retraite dans la fonction publique territoriale : les chiffres exclusifs

Votre e-mail ne sera pas publié

pierre

11/01/2012 10h45

Bonjour,
Je suis étonné de ces résujltats, en effet avec 2 056€ et 75% des 6 derniers mois de salaire, cela donne un salaire de 2 741€. Cela ne peut concerner que les agents de catégorie A et ne peut être une moyenne nationale toute catégorie confondue. Ces chiffres et ce tableau ont-ils été vérifiés ?
cdlmt

MULET59

21/01/2013 01h57

sapeur pompier professionnel depuis le 1/10/1984 + 1an de sevice militaire (83 1OCTOBRE 84 ) j aurais donc 166 TRIMESTRES le1 octobre 2024 ayant droit a cinq ans de boni apres quinze ans d active j aurais donc le droit de partir en octobre 2019 n ayant pas cinquante sept ans pourrais je partir ? j ai aussi cinq trimestres dans le privé !

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement