Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé

Rhône-Alpes. Les Hospices Civils de Lyon vont mal

Publié le 07/05/2008 • Par Claude Ferrero • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Deux audits commandités par le ministère de la Santé tracent un portrait dans le rouge de la situation financière des Hospices Civils de Lyon. Si le diagnostic s’inscrit dans une tendance nationale très dégradée depuis trois ans, les HCL sont particulièrement touchés en raison de leur importance (1,5 milliard d’euros de budget, 17 établissements, 20 000 salariés), et d’une situation concurrentielle favorable aux établissements privés en développement: « les cliniques privées sont déjà restructurées ou en cours de restructuration et sont très dynamiques en terme d’activité », note l’audit.
Les HCL ont aussi pâti du mécanisme de tarification à l’activité (T2A), créé en 2004, et de la forte augmentation du coût des opérations d’investissement. Résultat : le déficit des HCL plonge à – 36,5 millions d’euros en 2007, après une allocation de 20 millions d’euros de l’Agence régionale d’hospitalisation. Les auditeurs prévoient un doublement du déficit en 2008 (110 millions d’euros) et un endettement (507 millions d’euros en 2007) qui pourrait culminer à 1250 millions en 2012.
Selon eux, les conditions d’exploitation actuelles ne permettent pas de poursuivre les dépenses d’investissement. Ces dernières ont fortement augmenté depuis 1991, en passant de 58 millions d’euros par an en moyenne sur la période 1991-2001 à 180 millions d’euros par an sur 2002-2010 avec une pointe de 355 millions en 2008.
L’audit préconise notamment d’optimiser les projets d’investissement par un étalement des réalisations et par la densification des activités des HCL dont le nombre de m2 par lit est « très élevé » (157 m2 SDO/lit contre 95 M2 SDO/lit dans le privé). Il préconise également un plan de retour à l’équilibre pour 2012.
Parallèlement, un projet d’établissement 2009-2013 devra être soumis à l’ARH Rhône-Alpes d’ici juin 2009. Gérard Collomb, maire de Lyon et président des HCL, a demandé une réunion de travail avec Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, « pour voir avec l’Etat (qui nomme le directeur des HCL, NDLR) comment sortir de cette situation ».

Pour aller plus loin
Consultez une présentation synthétique des audits.

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rhône-Alpes. Les Hospices Civils de Lyon vont mal

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement