Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

Martin Hirsch détaille le financement du RSA

Publié le 14/05/2008 • Par Jacques Paquier • dans : A la une, France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Martin Hirsch, haut-commissaire aux Solidarité actives contre la pauvreté, a clôturé l’édition montreuilloise du Grenelle de l’insertion, le 13 mai. Vidéo.

Faire sortir les exclus des dispositifs dérogatoires, pour leur offrir des prestations «de droit commun», mobiliser l’ensemble des partenaires sociaux sur la thématique de l’insertion, et «déréglementer», en le simplifiant, l’accès aux différents minimas sociaux… Telles sont quelques-unes des propositions développées par le haut-commissaire aux solidarités actives, qui clôturait le Grenelle de l’Insertion de Montreuil, le 13 mai.
Martin Hirsch souhaite que les personnes en situation d’exclusion sociale réapprennent à se définir en fonction de leurs qualités propres et non plus seulement par le prisme de leurs difficultés à accéder durablement à l’emploi. Devant Dominique Voynet, maire (Vert) de Montreuil, et Claude Bartolone, président (PS) du conseil général de Seine-Saint-Denis, il a plaidé pour une simplification et une libéralisation des critères d’attribution des prestations sociales. L’ancien président d’Emmaüs France prône, en l’espèce, la définition de publics prioritaires pour la délivrance de ces aides, assortie d’une réelle liberté de fixation des modalités d’attribution par les pouvoirs publics, qu’ils soient nationaux ou locaux. «Cela suppose que l’Etat et les collectivités territoriales puissent passer entre eux des contrats de confiance», fait-il valoir. Martin Hirsch a également profité de la tribune du Grenelle pour détailler le financement du Revenu de solidarité active (RSA).
Le haut-commissaire aux Solidarités active juge opportun de financer une part de cette nouvelle prestation en puisant dans les fonds alloués jusqu’à présent à la prime pour l’emploi. «Désormais, les politiques sociales ont l’obligation de démontrer leur efficacité», estime-t-il, proposant leur évaluation systématique. Lancé en octobre dernier, le Grenelle de l’insertion, vaste processus de concertation, vise à une redéfinition des finalités et des méthodes de ces politiques. Le processus s’achèvera le 27 mai prochain dans la salle même où se réunirent les partenaires sociaux pour signer les fameux accords de Grenelle, exactement 40 ans plus tôt.

Voir la vidéo de Martin Hirsch

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Martin Hirsch détaille le financement du RSA

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement