Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

Ile-de-France. Les Yvelines créent une cellule centralisée pour la protection des mineurs

Publié le 30/05/2008 • Par Marion Kindermans • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le département des Yvelines vient de créer la Cellule centralisée des informations préoccupantes (CCIP) suivant la loi du 5 mars 2007 concernant la protection de l’enfance. En effet, elle charge le président du conseil général du recueil, du traitement et de l’évaluation des informations préoccupantes relatives aux mineurs en danger ou risquant de l’être.

La cellule est rattachée à la Direction de l’enfance, de la famille et de la santé du département. Pour «sécuriser le dispositif de recueil et éviter la déperdition des informations», selon le conseil général, la cellule reçoit les éléments écrits des différents partenaires, professionnels et particuliers. Elle peut également être jointe par téléphone (01.39.07.74.30).

Lorsque la situation ne nécessite pas une mesure de protection immédiate, la cellule peut solliciter les travailleurs sociaux des neuf territoires d’actions sociales des Yvelines. Cette démarche est complétée par une procédure d’urgence. Quand la situation du jeune le requiert, l’autorité judiciaire est alors saisie directement par un signalement adressé au Procureur de la République, avec copie au conseil général.

Pour en savoir plus
Consultez le dépliant d’information de la CCIP 78

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ile-de-France. Les Yvelines créent une cellule centralisée pour la protection des mineurs

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement