Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Culture

La Maison de l’histoire de France sur les rails

Publié le 22/12/2011 • Par avec l'AFP Agathe Vovard • dans : France

La Maison de l'histoire de France, projet controversé de Nicolas Sarkozy, est officiellement lancée : un décret a été présenté mercredi 21 décembre 2011 en conseil des ministres pour créer l'établissement public administratif (EPA), placé sous la tutelle du ministère de la Culture et de la communication, au 1er janvier 2012. L'ouverture au public n'aura cependant pas lieu avant 2015.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Trois ans après l’annonce par le chef de l’Etat de sa décision de créer un musée de l’histoire de France, les statuts du nouvel établissement public administratif ont reçu le feu vert du Conseil d’Etat.
Le décret portant création de la Maison de l’histoire de France a été présenté mercredi 21 décembre 2011 en conseil des ministres par le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand.

Actions en réseaux – L’une des missions premières de l’établissement sera de mobiliser une large gamme d’outils, adaptés à la diversité des publics, au service de la connaissance et de la diffusion de l’histoire : Maison de l’histoire de France numérique, productions audiovisuelles, actions en réseaux, colloques, précise le compte-rendu du conseil des ministres.

La Maison de l’histoire de France constituera autour d’elle un réseau de partenaires en France comme à l’étranger : grandes institutions culturelles ayant trait à l’histoire, musées d’art et d’histoire, villes et pays d’art et d’histoire, services d’archives et bibliothèques, sites archéologiques et historiques, mémoriaux et historiaux, maisons des Illustres, unités de recherche universitaires, sociétés savantes notamment.

Le compte-rendu du conseil des ministres indique en outre « qu’une place particulière sera donnée à 9 musées nationaux dont les sites d’implantation et les collections se situent au point de rencontre entre les arts et l’histoire », et que ce réseau prendra la forme d’un groupement d’intérêt public.

C’est Maryvonne de Saint-Pulgent, conseiller d’Etat, qui fut notamment directrice du Patrimoine au ministère de la Culture, qui assurera la présidence du nouvel établissement.
Elle préside actuellement le comité d’histoire du ministère, est membre des conseils d’administration du musée d’Orsay et du Centre national de la cinématographie et de l’image animée (CNC), présidente de l’Institut géographique national (IGN) et du conseil d’administration de l’Opéra comique, et productrice à France Culture.

« Contre vents et marées » – « J’ai travaillé quatre ans et demi, contre vents et marées, sur ce projet », a également rappelé Jean-François Hébert, président de l’Association de préfiguration de la Maison de l’histoire de France, interrogé par l’AFP.
M. Hébert a commencé à se pencher sur la question dès août 2007, en tant que directeur de cabinet de l’ex-ministre de la Culture Christine Albanel, à qui Nicolas Sarkozy avait demandé de réfléchir à la création d’un « centre » sur l’histoire de France.

Le chef de l’Etat avait annoncé sa décision de créer un « musée » de l’histoire de France en janvier 2009. Et il avait choisi, en septembre 2010, d’installer cette « maison » sur le site parisien des Archives dans le Marais.

Hégémonisme redouté – Une grande part des Archives nationales, postérieures à la Révolution de 1789, doit déménager à Pierrefitte, ce qui va libérer de la place. Mais une partie du personnel des Archives refuse de cohabiter avec la Maison de l’histoire de France, disant craindre son hégémonisme.

Le projet de Maison de l’histoire de France a également suscité à l’automne 2010 de vives critiques de la part de certains historiens de renom, comme Pierre Nora ou Jacques Le Goff, inquiets de son éventuelle instrumentalisation par le pouvoir autour du thème de « l’identité nationale ».

Version définitive du projet en janvier – Pour calmer la polémique, un Comité d’orientation scientifique de la Maison de l’histoire de France, présidé par l’historien Jean-Pierre Rioux, a été installé en janvier 2011. Il doit rendre son rapport définitif en janvier 2012.

Pendant ce temps, des équipes de « programmistes » travaillent à la répartition des espaces entre Archives nationales et Maison de l’histoire de France, celle-ci ayant besoin d’environ 10 000 m2, selon M. Hébert.

Première expo à partir du 18 janvier au Grand Palais – La Maison de l’histoire de France présentera sa première « exposition-événement », « avec une scénographie et des dispositifs multimédia innovants », précise un communiqué du ministère, « La France en relief », du 18 janvier au 17 février, dans la nef du Grand Palais, à Paris.
Elle présentera 16 plans-reliefs du territoire, réalisés entre le XVIIe et le XIXe siècle.

En revanche, l’exposition de préfiguration de la Maison de l’histoire de France a été repoussée au printemps 2013, à la demande du Comité d’orientation scientifique.
Entre-temps, l’élection présidentielle aura eu lieu.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La Maison de l’histoire de France sur les rails

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement