Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Henri Simorre, directeur de l’égalité et de la formation tout au long de la vie : « La Biennale de l’égalité a réuni près de 4500 participants »

Parité

Henri Simorre, directeur de l’égalité et de la formation tout au long de la vie : « La Biennale de l’égalité a réuni près de 4500 participants »

Publié le 16/12/2011 • Par Xavier Debontride • dans : Régions

Le conseil régional de Bretagne organisait la troisième édition de la Biennale de l’égalité hommes-femmes les 9 et 10 décembre à Saint-Malo. Bilan et perspectives avec Henri Simorre, directeur de l’égalité et de la formation tout au long de la vie du conseil régional de Bretagne.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pourquoi la région Bretagne s’engage-t-elle à ce point sur le sujet de l’égalité entre les hommes et les femmes ?

Il y a eu une impulsion politique forte et la Bretagne a su anticiper sur ces questions : dès 2004, le président du conseil régional de Bretagne Jean-Yves Le Drian a souhaité que l’exécutif régional soit paritaire, et qu’il y ait une élue vice-présidente en charge de l’égalité. Gaëlle Abily occupe cette fonction depuis cette date. En Bretagne, les inégalités entre les hommes et les femmes sont une réalité : avec des écarts significatifs de salaires, de l’ordre de 25% en moyenne, selon une récente étude réalisée par la Direccte, ce qui signifie qu’à compétence égale, les femmes devraient travailler un trimestre de plus par an pour atteindre le salaire de leurs collègues masculins !

Le conseil régional a souhaité que cette thématique soit évoquée à l’échelle du territoire, avec la mise en place d’une plateforme qui favorise le dialogue entre tous les partenaires sur ces questions. C’est ainsi qu’a été créé en 2005 le Conseil pour l’égalité en Bretagne qui réunit à présent 500 partenaires (associations, entreprises, universités, collectivités…). Cette initiative innovante favorise la collecte, l’échange et la valorisation des bonnes pratiques.

La troisième Biennale de l’égalité s’est tenue les 9 et 10 décembre à Saint-Malo. Quel bilan en tirez-vous?

Nous avons réuni sur ces deux journées au moins 4200 participants inscrits dans une quarantaine d’ateliers, et la fréquentation pourrait même avoir atteint 4500 personnes ! On constate une réelle montée en puissance de l’événement, avec une forte participation des jeunes (près de 2000), et davantage d’hommes (30% du public). Nos objectifs principaux, notamment en matière de communication, ont été atteints. L’affiche de la Biennale a interpellé et a suscité le débat en Bretagne. Nous notons aussi une forte participation du monde de l’entreprise, de l’enseignement, des collectivités et des élus. Plusieurs études sur l’impact des politiques publiques en matière d’égalité ont été présentées. Evidemment, aucune politique publique n’est en soi discriminante, mais la prise en compte de cet indicateur permet de corriger certaines actions.

Quelles sont les initiatives concrètes que vous entendez mettre en œuvre dans ce domaine, au sein du conseil régional, et à l’échelle du territoire breton ?

Nous souhaitons continuer à offrir une plateforme d’échanges à tous nos partenaires pour mutualiser les bonnes pratiques. Le conseil régional de Bretagne vient pour sa part d’obtenir le label égalité de l’Afnor, décerné pour trois ans. Nous aurons une révision à mi-parcours, dans 18 mois. Il faudra être au rendez-vous ! En interne, nous mettons en œuvre des programmes de formation pour les encadrants. En ce qui concerne les politiques régionales, la charte pour l’emploi de qualité permet de conditionner les aides régionales versées aux entreprises au respect de ces principes d’égalité. Enfin, nous poursuivons notre réflexion sur l’égalité dans le champ de nos compétences et notamment dans le domaine du sport et de la culture. La Bretagne inscrit ses actions dans une démarche cohérente, à la fois dans la mise en œuvre de ses compétences directes et dans le cadre d’un partenariat solide avec tous les acteurs concernés.

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Henri Simorre, directeur de l’égalité et de la formation tout au long de la vie : « La Biennale de l’égalité a réuni près de 4500 participants »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement