Prévention des risques

Quel est le bilan de l’adoption des plans de prévention des risques inondation ?

Par • Club : Club Techni.Cités, Club Prévention-Sécurité

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Afin de maîtriser les constructions dans les zones inondables et de réduire la vulnérabilité des constructions présentes dans ces zones, l’Etat adopte des Plans de prévention des risques naturels d’inondations (PPRNi).

Ces plans de prévention limitent fortement la constructibilité dans les zones à risque fort et définissent des prescriptions à prendre en compte pour les constructions réalisées dans les zones moins exposées.
Ainsi, entre 2000 et 2006 le taux de croissance des surfaces urbaines est plus faible dans les zones inondables des communes disposant d’un PPRNi (+ 0,8 %) que sur le reste du territoire (taux de 1,6 % sur le territoire national, en et hors zone inondable).

En 1999, 4 % des communes situées en zones inondables étaient couvertes par un PPRNi, contre 37 % des communes en 2006. Entre 2006 et 2009, 1 200 plans de prévention des risques inondations ont été instaurés.

Aujourd’hui 8 500 communes sont dotées d’un Plan de prévention des risques naturels (PPRN) dont 85 % couvrent le risque d’inondation.

Suite à la tempête Xynthia, l’Etat a établi un plan submersions rapides prenant en compte les submersions marines, les inondations par ruissellement ou crues soudaines, les ruptures de digues fluviales ou maritimes.
Il propose des actions prioritaires pour la sécurité des personnes pour les territoires les plus vulnérables. Dans les zones à fort risque, le plan prévoit l’arrêt de l’ouverture à l’urbanisation de zones basses aujourd’hui non urbanisées.

De même, une liste de 300 communes littorales sur lesquelles l’élaboration d’un PPR relatif au risque d’inondation est prioritaire a été arrêtée sur la base des propositions des préfets.
Ce plan s’inscrit dans le cadre de l’application de la directive européenne inondation qui renforce les actions de prévention déjà engagées depuis plus de 20 ans en établissant l’évaluation préliminaire du risque inondation pour la fin d’année, une cartographie des aléas et des risques d’inondations d’ici 2013 et des plans de gestion des risques inondations avec des mesures spécifiques dans les territoires à risques importants.

L’Etat poursuit le soutien aux programmes d’actions de prévention des inondations (PAPI) conduits par les collectivités. La stratégie nationale de gestion du risque d’inondation prévue par la loi d’engagement national pour l’environnement de juillet 2010 viendra compléter les dispositions en cours.

cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP