Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

DEPENDANCE

Débat sur le financement du cinquième risque

Publié le 09/04/2010 • Par laredaction • dans : Dossier Santé Social

Nora Berra, secrétaire d'Etat chargée des Aînés, annonçait fin 2009 le lancement des concertations sur le cinquième risque au printemps 2010. Mais si la nécessité - voire l'urgence - d'une telle réforme est admise par tous, son mode de financement divise.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Faut-il créer une cinquième branche de la Sécurité sociale et augmenter la CSG, impôt souvent présenté comme «le plus juste» ? Faut-il recourir à une assurance privée, optionnelle ou… obligatoire ? Ou encore financer ce cinquième risque par la création d’une deuxième journée de solidarité ?

La Gazette Santé-Social a réuni pour en débattre, en avril 2009, Jean-Marie Barbier, président de l’Association des paralysés de France, Philippe Bas, ancien ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille, et Michel Hunault, député Nouveau Centre, président fondateur du Groupe d’études sur les assurances de l’Assemblée nationale.
Le président (PS) du conseil général de Saône-et-Loire, Arnaud Montebourg, réagit en exclusivité à ce débat et nous explique également pourquoi il a décidé de créer une hausse d’impôt «dont le produit sera affecté aux personnes âgées et handicapées.

Le débat : Comment financer le 5è risque

5° risque : la réaction d’Arnaud Montebourg

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Débat sur le financement du cinquième risque

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement