Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Réforme de l’Etat

François Fillon réclame une RGPP pour les collectivités

Publié le 30/11/2011 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

Toute la journée du 29 novembre 2011, à l’occasion d'un colloque sur la Révision générale des politiques publiques, les ministres se sont succédés à Bercy - Valérie Pécresse, Claude Guéant, François Sauvadet - pour vanter les mérites d’une RGPP attaquée de toutes parts ces derniers temps, que ce soit par la Cour des comptes, le Conseil économique, social et environnemental la semaine dernière, ou par différents rapports parlementaires.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le Premier ministre François Fillon, venu clôturer la journée, a dit sa stupéfaction devant les propositions de certains de mettre fin à la RGPP. « Abandonner la RGPP serait un non-sens absolu », estime-t-il.
« Bien sûr, il y a eu des crispations, mais pour un chantier d’une telle ampleur, peut-il en être autrement ? »

Lisibilité inédite – Le Premier ministre a voulu répondre à trois contre-vérités : « La RGPP se serait faite au détriment des services publics ? C’est faux. La réorganisation territoriale de l’Etat, notamment au niveau départemental, a amené une lisibilité inédite ».

Seconde idée battue en brèche par François Fillon : la RGPP n’aurait généré que très peu d’économies. « Le bilan chiffré n’est pas dérisoire : 15 milliards d’euros ont été économisés. Sur la période 2008-2012 , 150 000 postes auront été supprimés. Cela représente 200 milliards à l’échelle d’une carrière, retraites comprises. Les administrations centrales ont baissé de 10 % leurs effectifs. »
Autant de chiffres régulièrement contestés par les rapports de la Cour des comptes et différents rapports parlementaires…

Les syndicats ont accompagné la réforme – Enfin, troisième idée fausse selon le Premier ministre, les fonctionnaires auraient souffert de la RGPP. « Les syndicats de fonctionnaires ont accompagné la réforme, et une nouvelle ère du dialogue social dans la fonction publique s’est ouverte. »
Les syndicats parlent quant à eux de méthodes brutales de mise en oeuvre de la réforme.

Enfin, François Fillon a appelé les collectivités locales à s’engager dans le même mouvement de RGPP. « L’Etat est prêt à apporter son aide méthodologique », a-t-il même précisé très sérieusement, alors que différentes études pointent justement les erreurs dans la mise en œuvre de la RGPP…

Coupe dans les dotations ? La menace d’une coupe dans les dotations de l’Etat aux collectivités a même été brandie.

Cet article est en relation avec le dossier

2 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

François Fillon réclame une RGPP pour les collectivités

Votre e-mail ne sera pas publié

Alcide

01/12/2011 02h15

Moi je propose une RGPP sur le gouvernement. On remplace 1 ministre sur 2 et on les déménage de bureau en bureau plusieurs fois en changeant la dénomination de leur affectation (c’est plus lisible paraît-il…).

Sans rire : je n’ai jamais eu autant de permis tacites depuis que la RGPP est appliquée. Aucun PC tacite pendant des années et là deux coup sur coup. C’est ça l’amélioration du service public monsieur Fillon ? C’est quand les permis de construire ne peuvent plus être instruit dans les temps ?

On reparlera de la RGPP dans quelques années quand on aura perçu tous les vrais gains (il doit y en avoir) mais surtout tous les dégats qu’elle a faite.

maou

07/12/2011 08h29

je rejoins ce que dit alcide.
M.fillon ne doit pas se déplacer très souvent dans les administrations décentralisées de l’état dont les gains de la RGGPP sont tant vantés…
Qu’il aille voir dans les trésoreries si la rgpp a abouti a une amélioration de l’organisation…A part des délais de retard de plus en plus important, (pénalisant les paiements aux entreprises au passage) personne n’y voit un gain…

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement