logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/86807/avis-de-greve-a-propos-des-consequences-de-la-reforme-territoriale-au-conseil-general-de-la-manche/

FONCTION PUBLIQUE
Avis de grève à propos des conséquences de la réforme territoriale au conseil général de la Manche
Géraldine Lebourgeois | Actu Emploi | Régions | Toute l'actu RH | Publié le 28/11/2011 | Mis à jour le 30/11/2011

L’intersyndicale CFDT-CGT-FO annonce un mouvement de grève le 1er décembre 2011 au conseil général de la Manche, pour dénoncer des suppressions de postes et autres conséquences douloureuses de la réforme des collectivités territoriales, et des restrictions budgétaires.

Jeudi 24 novembre, des agents du conseil général de la Manche étaient déjà à distribuer 1 500 tracts en divers points stratégiques des villes de Saint-Lô, Cherbourg, Granville et Avranches.

Le jeudi suivant, ils seront rassemblés dès 10 h dans la cour de la maison du département, à Saint-Lô, pour exprimer leur souffrance et pour dire : « Non aux suppressions de postes ; non aux suppressions de sites ; non à la maltraitance des agents. Oui au respect des agents du conseil général ; oui au respect de notre vie de famille ; oui au service public de qualité. »

Ce slogan ponctue le tract de l’intersyndicale CFDT-CGT-FO, qui a déposé son préavis de grève le 21 novembre dernier. Ses représentants s’inquiètent des impacts de la réforme territoriale, dans un cadre budgétaire serré, sur l’organisation des services du département.
Déjà, elle alerte sur la suppression de 14 des 47 sites d’entretien des routes. Gilles Hayet, représentant syndical FO : « Il y a suppression de centres et de personnels des routes, 15 adjoints techniques et 5 agents de maîtrise… »

Ajout permanent de nouvelles missions à effectif constant – Au-delà de ces postes amenés à disparaître, l’intersyndicale proteste également contre

Et n’hésite pas à parler d’une « chasse aux fonctionnaires ».