Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Transport ferroviaire : mettre en concurrence le Paris-Cherbourg ?

Publié le 25/11/2011 • Par Géraldine Lebourgeois • dans : Régions

Le président de la chambre de commerce et d’industrie de Caen Normandie, Michel Collin, propose la mise en concurrence immédiate de la ligne ferroviaire Paris-Cherbourg. L’idée n’est pas du goût de tout le monde.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Dans une lettre adressée le 15 novembre à Nicolas Sarkozy, Michel Collin, président de la chambre de commerce et d’industrie de Caen-Normandie, propose « la mise en concurrence immédiate, à titre expérimental, de l’exploitation de cette ligne par le biais d’une délégation de service public ».
La ligne ferroviaire visée est celle qui relie Paris à Cherbourg en passant par Caen notamment ; une ligne incluse par la SNCF dans les « douze lignes malades ». Une formule apparue en janvier 2011.

Depuis, la ponctualité s’est améliorée quasiment partout, sauf sur la ligne D du RER et la Paris-Cherbourg… La situation s’y est même dégradée. Un échec qui confirmerait la démonstration selon laquelle la SNCF est incapable d’en assurer le fonctionnement.
Pour Michel Collin, « cette situation est extrêmement pénalisante pour l’économie de notre territoire. Les chefs d’entreprise et cadres de notre région ne peuvent plus rejoindre Paris dans des conditions acceptables. Certains, parmi les plus dynamiques, ont déjà choisi de quitter la Basse-Normandie ».

« Une escroquerie intellectuelle » – Le président de la CCI de Caen-Normandie veut faire de la ligne Paris-Cherbourg un test d’ouverture à la concurrence dès l’expiration de la convention entre l’Etat et la SNCF en 2013, sans attendre la ligne à grande vitesse, prévue pour 2020.

Mais sa proposition n’en est pas une pour de nombreux élus normands, en particulier ceux des partis de gauche. Pour Laurent Beauvais, président (PS) du conseil régional de Basse-Normandie, « vouloir faire croire qu’en privatisant l’exploitation des lignes, c’est-à-dire en expulsant la SNCF de sa mission de service public, on règlera par un coup de baguette magique les difficultés quotidiennes, est une escroquerie intellectuelle. »

Même défense du service public pour Bernard Cazeneuve, député-maire (PS) de Cherbourg-Octeville. Il voit dans la proposition de Michel Collin une fragilisation, voire une remise en cause « de l’existence d’un service public du transport en France. » Il ajoute : « Quelle garantie de desserte auront les gares peu fréquentées, les petites villes enclavées, lorsqu’un opérateur privé aura fait le constat qu’il perd de l’argent en y envoyant un train ? Aucune, bien évidemment. Je laisse à chacun le soin d’imaginer les conséquences qu’aurait une approche strictement financière du transport ferroviaire, sur nos vies quotidiennes. »

Laurent Beauvais rappelle enfin que les difficultés les plus fréquentes et les plus graves sur le Paris-Cherbourg sont dues à des infrastructures saturées : « Il n’y a pas eu d’efforts de fait par l’Etat sur ce point depuis 15 ans. » Pour autant, le président de région précise qu’il ne défend pas la SNCF et avertit même : « La SNCF doit se réformer vite si elle ne veut pas périr dans cette situation de crise générale ! »

Cet article est en relation avec le dossier

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Transport ferroviaire : mettre en concurrence le Paris-Cherbourg ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement