Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Congrès des maires 2011

Les élus ne digèrent toujours pas la suppression de la TP

Publié le 23/11/2011 • Par Xavier Brivet • dans : Actualité Club finances, Dossiers d'actualité, France • Source : Courrier des maires.fr

Deux ans après la réforme, les élus locaux demeurent toujours sceptiques sur le bien-fondé et l’impact de la suppression de la taxe professionnelle, remplacée par la Contribution économique territoriale (CET). Ils l'ont exprimé le 23 novembre, réunis au Congrès des maires à Paris.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Congrès des maires 2011 : ce qu’il faut en retenir

 « Il n’y a plus d’impôt économique local, tandis que l’impact de cette réforme sur le développement économique local n’est pas avéré », a résumé Philippe Laurent, président de la Commission des finances de l’AMF, mercredi 23 novembre 2011, dans le cadre du Congrès des maires. « Les communes et leurs groupements ont perdu environ 10 milliards d’euros de recettes fiscales et j’ai le sentiment que les mécanismes de compensation de la réforme ne permettent pas de récupérer l’intégralité de ce produit », a souligné Marie-France Beaufils, maire (PS) de Saint-Pierre-des-Corps (37).

L’Etat compense pourtant la réforme aux collectivités qui verraient leurs recettes fiscales diminuer. Et cela lui coûte cher, comme l’a souligné le Premier ministre, mardi 22 novembre 2011, dans son discours devant les maires : « L’Etat revoit à la hausse de près d’1 milliard d’euros le montant de la dotation de compensation versée en 2011. En loi de finances pour 2011, elle était prévue à hauteur de 2,5 milliards d’euros. Elle sera finalement de près de 3 milliards d’euros », a indiqué François Fillon.

Besoin de pédagogie – Intervenant le 23 novembre 2011 devant les élus, François Baroin, ministre de l’Economie, des finances et de l’industrie, a pour sa part réaffirmé la pertinence de la suppression de la TP « qui met fin au cercle vicieux d’un impôt qui taxait les investissements des entreprises et menaçait la préservation de l’emploi ».
Sans convaincre les élus qui, en pleine préparation budgétaire, ne parviennent pas à anticiper le montant de CET que leur collectivité percevra.

L’ampleur et la complexité de la réforme de la TP « nécessitent que l’administration jour pleinement son rôle de partenaire » des collectivités, a ainsi demandé Jacques Pélissard, président de l’AMF, au Premier ministre, le 22 novembre 2011.
« Une réflexion doit absolument être engagée en commun, suffisamment en amont de la campagne d’imposition 2012, pour que cette réforme soit davantage compréhensible », a suggéré le député-maire de Lons le Saunier (39). Le Premier ministre s’y est engagé.

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les élus ne digèrent toujours pas la suppression de la TP

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement