Urbanisme

Le calcul des surfaces de plancher modifié pour prendre en compte les efforts d’isolation des bâtiments

Par • Club : Club Techni.Cités

Une ordonnance est relative à la définition des surfaces de plancher prises en compte dans le droit de l'urbanisme. Prise dans le cadre de la réforme de l’urbanisme de projet, pour laquelle une concertation a été organisée au printemps dernier, et dans le cadre de la loi Engagement national pour l’environnement, elle vise à favoriser les efforts d’isolation par l’extérieur ou l’intérieur, en excluant du calcul des surfaces les épaisseurs correspondant à l’isolation.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La surface de plancher close et couverte, sous une hauteur de plafond supérieure à 1,80 mètre, est donc calculée à partir du nu intérieur pour ne pas pénaliser les efforts d’isolation par l’intérieur ou l’extérieur des bâtiments. Les aires de stationnement, les caves ou celliers, les combles et les locaux techniques sont, sous certaines conditions, exclus du calcul de la surface.

L’article 2 modifie le sixième alinéa de l’article L. 123-1-11 du code de l’urbanisme. En effet, cette disposition qui permet à l’organe délibérant de l’établissement public compétent en matière de plan local d’urbanisme ou au conseil municipal une augmentation de 20 % de la densité pour les constructions à usage d’habitation avait pris comme référence la surface habitable au sens du code de la construction et de l’habitation. Compte tenu de ce que la nouvelle surface est proche de la surface habitable, il est prévu, dans un souci de simplification, de ne plus prendre comme référence que la nouvelle surface de plancher.

Modification des documents d’urbanisme – L’article 4 concerne les modalités d’application de la réforme de la surface pour les documents d’urbanisme. Il prévoit que, à compter de la publication de l’ordonnance, les modifications des règlements des plans locaux d’urbanisme, plans d’occupation des sols et plans d’aménagement de zone effectuées en vue de prendre en compte la nouvelle définition de la surface de plancher pourront être approuvées via la procédure de modification simplifiée.

Il prévoit, en outre, que les règlements des plans de prévention des risques naturels, des plans de prévention des risques miniers et des plans de prévention des risques technologiques pourront également être modifiés, à compter de la publication de l’ordonnance, pour prendre en compte la nouvelle définition de la surface de plancher. Ces modifications seront approuvées selon la procédure de modification d’ores et déjà prévue pour les plans de prévention des risques naturels.

Entrée en vigueur le 1er mars 2012 – Il est précisé que les modifications des plans locaux d’urbanisme, plans d’occupation des sols, plans d’aménagement de zone et plans de prévention des risques ne pourront entrer en vigueur qu’à compter de la date d’entrée en vigueur de la réforme de la surface de plancher, soit le 1er mars 2012.

Dans les zones d’aménagement concerté ainsi que dans les lotissements, la nouvelle définition des droits à construire dont disposeront les opérateurs sera immédiatement appliquée. Les acquéreurs de terrain pourront toutefois demander à bénéficier du maintien du calcul de leur droit à construire en surface hors œuvre nette dans le cadre de la procédure d’autorisation d’urbanisme, dès lors que le passage à la surface de plancher se traduit par une perte de constructibilité de leur parcelle.

cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • « Moins de 10 % des logements à risque ont été traités »

    Où en est-on 20 ans après la catastrophe d’AZF ? L’Association nationale des collectivités pour la maîtrise des risques technologiques majeurs (Amaris) a dressé le bilan des politiques de prévention et de gestion des risques mises en œuvre.  Pour Alban ...

  • Suppression d’emploi et reclassement

    Dans le cas d’un fonctionnaire maintenu en surnombre après la suppression de son emploi, le juge a enjoint à l’autorité territoriale de lui proposer un reclassement en tenant compte de son grade et des nécessités du service. ...

  • « Territoire engagé transition écologique » : le nouveau programme de l’Ademe pour une stratégie XXL

    L'Ademe a présenté un nouveau programme qui va regrouper ses deux labels phares, qui concernent l'énergie (Cit'ergie) et l'économie circulaire. L'idée est d'accompagner les collectivités dans une démarche de transition écologique de plus en plus globale. ...

  • Index des Fiches pratiques techniques

    Les Fiches pratiques techniques sont destinées aux techniciens et ingénieurs des collectivités. Chaque mois, quatre Fiches font le point sur un sujet important pour les services techniques.Les Fiches pratiques d'août-septembre 2021 Le réemploi des matériaux dans ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP