Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Démocratie participative

Concertation : encore du chemin à parcourir pour convaincre les citoyens

Publié le 17/11/2011 • Par Bénédicte Rallu • dans : Actu juridique, France

Selon le 1er baromètre de la concertation, présenté le 16 novembre 2011 par le cabinet conseil Res Publica, deux tiers des personnes interrogées ont entendu parler de démocratie participative mais seulement un tiers est au courant de ce que fait leur commune en la matière. Et moins de 2 personnes sur 10 ont déjà participé à une telle démarche.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Il n’est pas dans la culture française de préparer les décisions collectivement ». Pour Gilles-Laurent Rayssac du cabinet Res Publica, la pratique de la concertation n’en est encore qu’à ses balbutiements avec à peine 10 ans d’existence depuis la loi Vaillant de 2002. Les élus ont encore du mal à utiliser la démocratie participative. Car elle n’est pas sans risque : « Il faut être prêt à mettre quelque chose en jeu », explique le professeur de science politique à l’université Paris I, Loïc Blondiaux.

Envie de participer, mais des doutes – Pourtant, le sondage (1) montre un réel intérêt pour le sujet puisque 90% des personnes interrogées voient dans la concertation une bonne chose.
Plus de 80% de celles qui ont déjà participé à une démarche de concertation (essentiellement pour les questions d’aménagement, d’urbanismes, de transports) en sont satisfaites. Et 80% souhaitent voir ces pratiques développées.

La demande est là, pas la confiance : 66% doutent de la sincérité des processus. La démocratie participative n’aurait pour effet que de faire croire qu’on écoute les citoyens tout en décidant sans eux. « Les gens souhaitent du retour sur investissement », analyse Marie-Catherine Bernard de chez Res Publica.
Une bonne décision, selon le sondage, est une décision qui respecte l’intérêt général et qui a été prise après discussion avec la population concernée.

Références

Baromètre de la concertation, 16 novembre 2011, avec l'aimable autorisation de Res Publica

Notes

Note 01 Enquête réalisée en ligne du 29 juin au 6 juillet et du 13 au 20 juillet 2011 auprès d’un échantillon de 1370 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus résidant dans une commune d’au moins 3500 habitants. Retour au texte

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Concertation : encore du chemin à parcourir pour convaincre les citoyens

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement