Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

[FICHE FINANCES] FINANCES

Loi de finances pour 2023 et loi de finances rectificative pour 2022 : les dispositions intéressant les départements

Publié le 13/02/2023 • Par Auteur associé • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Actu juridique, Fiches Finances, France

Budget 2023
Deemerwha studio - Adobe Stock
Suppression de la CVAE mise à part, la loi de finances pour 2023 s'avère être un petit millésime pour les départements. Ces derniers pourront accéder à une version élargie du « filet de sécurité » instauré en 2022 pour faire face à l'inflation ainsi qu'au nouvel « amortisseur électricité » destiné à limiter l'envolée des factures. Mais, contrairement aux communes et aux EPCI, ils ne bénéficient d'aucun abondement de leur DGF. Et le texte reste silencieux sur les adaptations qui devront être apportées assez rapidement aux fonds de péréquation. La présente fiche fait le tour des principales dispositions les concernant.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Vivien Groud

Consultant, cabinet Michel Klopfer

Remplacement de la CVAE par une nouvelle quote-part de TVA

Instituée en 2010 pour corriger les effets jugés anti-économiques de l’ancienne taxe professionnelle, la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) est définitivement supprimée par la loi de finances initiale pour 2023. La mesure, qui s’inscrit dans la continuité des allégements décidés en 2021 dans le cadre du volet fiscal du plan de relance, lesquels incluaient déjà une suppression de la part régionale de la CVAE (50 % de son produit d’alors), représente un peu plus de 9 milliards d’euros (Md€). Son coût sera toutefois limité à 7,5 Md€ pour l’État, qui prend déjà en charge le dégrèvement dit « barémique » accordé aux entreprises de moins de 50 millions d’euros (M€) de chiffre ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Usine 4.0, rénovation énergétique et smart city: l’indispensable partenariat industriel-collectivité

de Territoires & Industrie

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Loi de finances pour 2023 et loi de finances rectificative pour 2022 : les dispositions intéressant les départements

Votre e-mail ne sera pas publié

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par La Gazette des Communes du Groupe Moniteur, Nanterre B 403 080 823. Elles sont uniquement nécessaires à la gestion de votre commentaire à cet article et sont enregistrées dans nos fichiers. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement