Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Lutte contre l’exclusion

Hébergement : un budget 2012 insincère avec des besoins en hausse

Publié le 14/11/2011 • Par Agnès Thouvenot • dans : France

Le budget du programme Prévention de l'exclusion et insertion des personnes vulnérables (programme 177 de la mission Ville et Logement) sera débattu durant la semaine du 14 novembre à l’Assemblée nationale, dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances 2012.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Fin septembre, François Fillon avait annoncé au Collectif des associations unies (1)) une rallonge de 75 millions d’euros à valoir sur 2011 et 2012, soit 45 millions en 2011 et 30 millions sur 2012. A cette époque, les associations estimaient avoir besoin de 70 millions pour terminer l’année.
Quelques semaines plus tard, alors que le plan grand froid a été activé début novembre et que les refus par le 115 faute de places ne cessent de progresser depuis plusieurs mois (lire ci-dessous), les associations tirent à nouveau la sonnette d’alarme face à un budget nettement insuffisant.

Source : Programme 177, budget 2012-77, Assemblée Nationale, Ministère du budget

Pas de crédits = agios bancaires – « Le budget 2012 est doublement insincère », dénonce, lui aussi, le député Etienne Pinte (UMP). « D’une part, les crédits de la loi de finances 2012 initiale n’ont pas été rebasés sur les besoins réels des associations. D’autre part, les 30 millions d’euros annoncés fin septembre vont faire l’objet d’un collectif budgétaire. Autrement dit, on anticipe déjà un budget insuffisant ».
Une situation qui place les associations dans une situation très délicate : nombre d’entre elles devront en effet payer des agios bancaires, faute d’avoir obtenu les crédits suffisants dans les temps.

Selon les documents budgétaires du gouvernement, les crédits 2012 se répartiront pour le secteur de l’hébergement à hauteur de :

  • 80 millions d’euros pour la veille sociale (SAMU sociaux, accueils de jours, services intégrés d’accueil et d’orientation),
  • 244 millions d’euros pour l’hébergement d’urgence,
  • et 613 millions d’euros pour les centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS).

Pour l’hébergement d’urgence, le gouvernement prévoit 14 522 places à l’année, 3 453 places hivernales pendant cinq mois, ainsi que 15 016 nuits d’hôtel.

Enfin, dans la droite ligne de la logique « le logement d’abord », le gouvernement crée un nouvel indicateur pour évaluer les associations. Il fixe aux acteurs un objectif de sortie vers le logement de 25 % des personnes hébergées en 2012, pour atteindre 35 % en 2013.

Pression sur les travailleurs sociaux

En faisant grève le 2 août, les travailleurs sociaux de la coordination nationale des professionnels de l’urgence sociale ont alerté l’opinion : même en plein été, les centres d’hébergement d’urgence sont saturés. A Lyon, 300 personnes dormaient dehors. Dans les principales grandes villes, entre 50 et 200 personnes sont concernées chaque soir. Des chiffres en très forte progression ces derniers mois.
Mais le fait d’avoir rendu publiques ces informations a valu à ces professionnels d’importantes pressions de la part des pouvoirs publics et de leurs employeurs. C’est le cas notamment à Rennes, le Puy-en-Velay ou encore Lyon.
Certains, à l’occasion de la grève du 2 août, ont notamment fait l’objet d’avertissements.

La pression des services de l’Etat est telle sur les associations gestionnaires de centres d’hébergement que les administrateurs renoncent désormais à participer aux manifestations demandant davantage de moyens à l’Etat pour l’urgence sociale.

Thèmes abordés

Notes

Note 01 Le collectif des associations unies comprend 33 associations : Advocacy France Association des Cités du Secours Catholique, Association Nationale des Compagnons Bâtisseurs, ATD Quart Monde, Centre d’action sociale protestant (CASP) Collectif Jeudi noir Collectif Les Morts de la Rue, Comité des Sans Logis Croix-Rouge française, Emmaüs France, Emmaüs Solidarité, Enfants de Don Quichotte, Fédération d’aide à la santé mentale Croix marine Fédération des Associations pour la Promotion et l'Insertion par le Logement (FAPIL), Fédération de l’Entraide Protestante, Fédération Française des Equipes Saint-Vincent, Fédération des Pact, Fédération nationale Habitat & Développement, Fédération Nationale des Associations d’Accueil et de Réinsertion Sociale (FNARS), Fédération Nationale des Associations Solidaires d’Action avec les Tsiganes et les Gens du voyage (FNASAT-Gens du voyage), Fondation Abbé Pierre, Fondation de l’Armée du Salut, France Terre d’Asile, Habitat et Humanisme, Les petits frères des Pauvres, Ligue des Droits de l’Homme, Médecins du Monde, Secours Catholique, Union Nationale des Amis et des Familles de Malades Psychiques (UNAFAM), Union des professionnels de l'hébergement social (UNAFO), Union Nationale des Comités Locaux pour le Logement Autonome des Jeunes (UNCCLAJ) Union Nationale pour l’Habitat des Jeunes (UNHAJ), Union Nationale Interfédérale des Œuvres et Organismes Privés Sanitaires et Sociaux (UNIOPSS Retour au texte

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Hébergement : un budget 2012 insincère avec des besoins en hausse

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement