Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Dialogue social

A Marseille, FO sort affaiblie des élections professionnelles

Publié le 09/12/2022 • Par Caroline Garcia • dans : Régions, Toute l'actu RH

marseille-port-une
dietwalther - stock.adobe.com
A l’issue des élections qui se tenaient à Marseille le 8 décembre, Force ouvrière perd sa position majoritaire au CST (41,72 % des suffrages, -4,3 % par rapport à 2018) où le syndicat dispose désormais de sept des quinze sièges. La CGT (18,13 % des voix) s’établit comme deuxième force syndicale de la ville.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

A la mairie de Marseille, Force ouvrière (FO) perd sa position majoritaire, à l’issue des élections  – par un vote intégralement électronique – qui se sont conclues le 8 décembre. Le syndicat demeure le plus représentatif des 12 000 agents de la ville (41,72 % des votes), mais il n’occupera désormais plus que sept des quinze sièges du comité social territorial (CST), contre huit lors de la mandature qui s’achève.

« Nous aurions aimé que les résultats nous soient plus favorables, mais nous avons maintenu l’essentiel », commente Patrice Ayache, pour FO. Nous avons souffert d’une procédure de vote particulièrement complexe, qui n’était pas adaptée à la participation des catégories C, qui nous sont traditionnellement les plus favorables », regrette-t-il.

Participation forte mais en baisse

La participation des catégories A s’élève à 71,81 %. Elle est de 59,54 % chez les catégories B et tombe à 48,3 % au sein des agents de catégorie C. Mais cette tendance était toutefois engagée depuis les élections de 2008 : la participation de ces agents s’établissait alors

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A Marseille, FO sort affaiblie des élections professionnelles

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement