Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé au travail

Le sport interservices, une activité qui vous veut du bien !

Publié le 08/12/2022 • Par Maud Parnaudeau • dans : A la Une acteurs du sport, Actu expert acteurs du sport, France, Toute l'actu RH

Sport ensemble
©cat027 - stock.adobe.com
Pour inciter les agents à prendre en main leur santé, la ville et la CA de Rochefort ont lancé un défi interservices et propose diverses activités physiques.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Ville et CA de Rochefort, Charente-Maritime, 25 communes, 700 agents, 63 500 hab.] Les bienfaits de l’activité physique sur la santé et le bien-être ne sont plus à prouver. Le sport serait même « une opportunité pour repenser le rapport au travail » (lire ci-dessous). La ville et la communauté d’agglo de Rochefort font partie de ces collectivités qui se sont emparées du sujet en se lançant, en 2017, dans l’élaboration participative (1) d’un programme ­d’actions dédié, baptisé « Bien ».

Catalyseur de la démarche, le « challenge connecté » a débuté à l’automne 2020 à l’aide de l’appli­cation United Heroes, servant à comptabiliser ses activités physiques quotidiennes et qui les transforme en points.

Marche et vélo d’appartement

Vingt-cinq services constitués en équipes de 5 à 25 joueurs ont participé à ce défi interservices. « Cela a permis de se motiver les uns les autres pour marquer le plus de points possible.

Nous étions dans une dynamique à la fois individuelle et de groupe pour nous surpasser », rapporte Xavier Gelot, chargé de mission « prévention et gestion des déchets », secrétaire du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail.

L’opération, qui devait durer dix-huit mois, a toutefois été écourtée à un an. « A un moment, il restait surtout des agents qui pratiquaient déjà de l’activité physique, mais nous avons réussi à motiver de nouvelles personnes », témoigne Julien Pouriel, chargé de mission « développement du sport communautaire ».

Maxime Rolland, responsable du pôle « hygiène, contrôle de l’urbanisme et cadre de vie », est l’un de ceux pour qui ce défi a eu un effet déclic. « Moi qui venais au travail presque toujours en voiture, je me suis mis à la marche, puis j’ai acheté un vélo d’appartement. L’application avait un côté très ludique », se souvient-il. Chaque équipe disposait de deux ou trois ambassadeurs chargés de motiver les troupes. Les agents avaient aussi accès à des informations et des astuces autour du bien-être et de l’activité physique, via l’application United Heroes ainsi qu’à des cours diffusés sur une chaîne YouTube.

Très bon outil de management

« La première réussite, c’est le bénéfice en termes de convivialité et d’ambiance de travail. C’est un très bon outil de management pour créer des liens et une dynamique d’entreprise », assure Julien Pouriel.

« Cela a renforcé la cohésion d’équipe », confirme Maxime Rolland. Plus de 50 % du personnel a participé. Si le défi est terminé, d’autres actions ont été développées, comme les cours de renforcement musculaire, le mardi midi. Des séances de réveil musculaire (vingt minutes le matin) ont été entreprises par l’une des éducatrices sportives de la collectivité dans les services ayant des postes de travail physique.

Les agents sédentaires ont eux aussi droit à leurs « pauses détente articulaire », à raison de quinze minutes d’étirements proposés par la même éducatrice sportive, deux fois par semaine, dans des salles de réunion. « Je participe aux séances du mardi et aux pauses arti­culaires. Ces activités sont très bénéfiques physiquement. Nous sommes tous mélangés et il n’y a pas de jugement », constate Maxime Rolland.

Un agent des RH consacre 50 % de son temps au programme d’activités, et l’éducatrice sportive, 25 %. Afin d’encourager la participation, le maire président a adressé un courrier à tous les managers pour les inciter à faire preuve de souplesse sur les horaires de ­travail.

Un vade-mecum pour une stratégie RH globale

Publié en juillet, le 27e cahier de l’observatoire de la mutuelle MNT, intitulé « Le sport-santé, une opportunité pour repenser le rapport au travail », propose un vade-mecum pour aider les collectivités à proposer des activités physiques et sportives au personnel. A partir des bonnes pratiques de collectivités pionnières et de conseils d’experts, ce guide managérial témoigne de ce qu’il est possible de faire, détaille les étapes, les difficultés à surmonter et formule des ­recommandations pour s’approprier ce type de démarche qui doit, selon les auteurs, élèves administrateurs de l’Inet, « s’inscrire dans une stratégie RH globale ».

Il rappelle aussi tous les bienfaits du sport-santé au travail, à la fois côté agents (sentiment accru de bien-être, prévention des risques professionnels, gestion du stress, etc.) et côté collectivité (lutte contre l’absentéisme, cohésion des équipes, amélioration de la productivité, marque employeur…).

Notes

Note 01 50 agents volontaires ont participé aux réflexions, à la construction des actions et aux arbitrages. Retour au texte

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le sport interservices, une activité qui vous veut du bien !

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement