Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Emploi

Nord-Pas-de-Calais. Les collectivités nordistes cherchent l’emploi en Belgique

Publié le 01/09/2008 • Par Olivier Ducuing • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Une dizaine de maisons de l’emploi du département du Nord (1) ainsi que les missions locales et les PLIE se lancent à la chasse aux emplois de l’autre côté de la frontière belge. Une première initiative est conduite cette semaine entre Roubaix et Dunkerque avec la société belge Konvert Interim, qui propose 270 emplois via un bus itinérant à la rencontre des candidats français avec l’appui des partenaires français de l’emploi.

L’emploi transfrontalier touche d’ores et déjà 22.500 personnes, un chiffre qui a doublé depuis 1995. Une enquête menée par l’Assedic des pays du nord auprès de 20.000 entreprises transfrontalières côté belge a identifié 17.700 projets de recrutements sur la seule zone flamande.
Le taux de chômage atteint 10,2% dans le Nord-Pas-de-Calais alors qu’il n’est que de 4,1% en Flandre, où la pénurie est forte sur de nombreux corps de métiers. L’accompagnement des publics français concernés peut se traduire par une formation technique, l’apprentissage du néerlandais, mais aussi des aides à la locomotion.
En fonction de son succès, l’opération avec Konvert pourrait être renouvelée et élargie en mars prochain. « Il ne faut pas attendre que l’emploi arrive, il faut aller le chercher là où il est », estime Dominique Baert, député-maire (PS) de Wattrelos, qui compte 20 kilomètres de frontière avec sa voisine Leers. « La frontière monétaire est tombée il y a près de dix ans, mais la frontière de l’emploi reste encore à faire tomber », analyse-t-il.

(1) Les maisons de l’emploi de Roubaix-Wattrelos-Leers, Tourcoing, Lys Nord métropole, Val de Marque, Pévèle mélantois Carambault, Lille-Lomme-Hellemmes-Armentières, Métropole Nord ouest, Villeneuve d’Ascxq-Mons, Pays de Flandre, région dunkerquoise.

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Nord-Pas-de-Calais. Les collectivités nordistes cherchent l’emploi en Belgique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement