Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Politique de la ville

Face à la crise, les maires de banlieues veulent des mesures urgentes

Publié le 03/11/2011 • Par Hervé Jouanneau • dans : Actu prévention sécurité, France

Alors que la situation continue de se dégrader dans les quartiers prioritaires, l’association des maires « Ville et banlieue » sonne l’alarme et appelle au retour de l’Etat.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Au lendemain de la présentation du rapport annuel de l’Observatoire national des zones urbaines sensibles (Onzus), l’association des maires « Ville et banlieue » appelle à « la prise de conscience de l’urgence de la situation dans ces quartiers » et « au retour et au réinvestissement total de l’Etat aux côtés des acteurs locaux ».

Dans un communiqué daté du 3 novembre, elle indique que les chiffres du rapport « viennent confirmer ce que les maires de banlieue diagnostiquent au quotidien dans leurs territoires » :

  •  Crise sociale :

1 habitant sur 3 vit sous le seuil de pauvreté
3 habitants sur 10 sont au RSA
1 habitant sur 2 ne dispose d’aucun diplôme supérieur au brevet des collèges
1 jeune de moins de 18 ans sur 3 est couvert par la CMUC

  • Crise économique :

1 actif sur 5 est au chômage
Plus de 4 jeunes sur 10 sont au chômage

  • Crise sanitaire :

Près d’1 habitant sur 4 a renoncé à des soins pour raisons financières
1 adulte sur 6 n’a aucune couverture maladie

  • Crise identitaire :

6 immigrés ou descendants d’immigrés sur 10 ne se sentent pas perçus comme des français
1 immigré ou descendant d’immigrés sur 5 (qui représentent la moitié des habitants de ces quartiers) pensent avoir été victime de traitements inégalitaires ou de discriminations

Les maires de banlieue protestent en outre contre les déclarations faites le 2 novembre au journal Le Monde du ministre de la Ville, Maurice Leroy. « Justifier une prétendue stabilité de la situation dans les banlieues par l’absence d’émeutes de même nature que celles de 2005 depuis cette date, c’est faire l’impasse sur les tensions extrêmes qui secouent toujours ces quartiers, comme à Villiers-le-Bel en 2007. En outre, cela ne saurait signifier qu’il n’y a pas de crises structurelles dans les banlieues, bien au contraire ».

« Une crise républicaine profonde » –  Selon ces élus, « la situation, loin de se stabiliser, continue de se dégrader : entre 2009 et 2010, le chômage a par exemple augmenté de 2,3 points pour atteindre 20,9% (contre 9,2 en France à la même période) ». Evoquant une « crise républicaine profonde », les maires de « Ville et banlieue » demandent :

  • « la mise en place rapide d’un deuxième programme de rénovation urbaine,
  • l’engagement national pour une véritable solidarité financière,
  • une politique de l’emploi volontariste et ambitieuse à la mesure des enjeux,
  • le renforcement du droit commun dans ces quartiers, ciblé sur les associations qui y maintiennent le lien social, sur les policiers, les magistrats, les équipes éducatives, qui doivent pouvoir exercer leur travail dans des conditions satisfaisantes,
  • une politique d’accès aux soins repensée face au risque de désertification médicale,
  • l’interdiction du Dalo en zones urbaines sensibles pour ne pas renforcer la ghettoïsation… ».

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Face à la crise, les maires de banlieues veulent des mesures urgentes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement