Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Indicateurs

En dix ans, presque l’intégralité des taxes foncières sur le bâti ont augmenté

Publié le 22/09/2022 • Par Jérémy Fichaux • dans : Actualité Club finances

Capucine Dupuy
Réévaluée chaque année, la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) permet de renflouer les caisses des communes. Mais dans quelles municipalités cet impôt a augmenté le plus entre 2010 et 2020 ? (1/2)

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Entre 2010 et 2020, le constat est sans équivoque, les taxes foncières sur le bâti, ramenées à la personne physique et morale, ont augmenté dans pratiquement toutes les communes. Au total : 95% des municipalités sont concernées, soit 32 976 sur 34 812, sans qu’on puisse déterminer précisément la part d’augmentation qui procède d’un choix local de celle issue de la revalorisation forfaitaire des bases votée en PLF chaque année, mais automatique depuis 2018 (1). À titre d’exemple, cette revalorisation a été de 3,4 % cette année et pourrait atteindre 6,8 % en 2023.

Si cet impôt par personne physique et morale a donc augmenté sur l’ensemble du territoire, il n’a pas évolué de la même manière dans toutes les collectivités.

Grâce aux données de la Direction générale des collectivités locales (DGCL), le service Open Data de la Gazette des communes a classé selon leur strate les communes ayant les plus grosses augmentations entre ces deux périodes.

Capture d’écran 2022-09-16 à 10.52.38

Découvrez la datavisualisation en plein écran sur notre plateforme Open Data Gazette.

Parmi les villes de plus de 100 000 habitants, Paris (75) se retrouve en haut du podium avec une augmentation avoisinant les 92 %, passant d’une taxation foncière sur la bâti de 251 à 482 euros. Derrière, suivent Lille (59), Clermont-Ferrand (63) et Villeurbanne (69) recensant une hausse allant de 41 à 47 % en dix ans. Quant à Grenoble, ville de cette strate avec la plus importante TFPB en 2020, cet impôt fiscal représente 566 euros par personne morale et physique après un saut de 24 % comparé à 2010.

À l’échelle des communes de 5 000 à 19 999 habitants, l’évolution est presque dix fois plus importante. Notamment pour Saint-Alban (31), où les personnes physiques et morales ont encaissé une hausse culminant les 841%, soit le passage d’un impôt de 12,73 à 119,80 euros. Plus au Nord dans la Manche (50), La Hague, portée par ses activités atomiques, recense la seconde plus importante évolution de cette strate, cette fois-ci avec des montants finaux plus importants encore. Passant de 229 euros en 2010 à 1 490 euros en 2020, la taxe foncière sur les propriétés bâties du territoire a augmenté de 550 %.

Si nous nous attardons sur les plus petites collectivités, le taux d’évolution de la TFPB peut surprendre atteignant des pourcentages records. Cela s’explique par un impôt foncier de départ très faible – voire quasi-nul, alors que celui-ci augmente considérablement en 2020. Par exemple, la taxe foncière sur le bâti du village de Sainte-Croix (24) est passée de 0,03 à 179,24 euros par habitant, soit un accroissement de 597 366%.

Des indicateurs sur la finance

Grâce à votre abonnement, il est désormais possible de découvrir, comparer, analyser et partager des indicateurs comme le budget, la dette, les dotations ou plus globalement la fiscalité locale, à tout échelon de collectivité. Autant de thématiques mises à votre disposition sur l’encart « Indicateurs Finances » sur la droite de la page d’accueil du Club Finances, comme l’explique notre tutoriel.

Thèmes abordés

Notes

Note 01 le taux est fixé en fonction de l’évolution de l’indice des prix à la consommation (IPC) harmonisé sur un an de novembre de l’année précédente à novembre de l’année en cours Retour au texte

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment accompagner les ménages vers la rénovation énergétique de leur logement sur votre territoire ?

de SOLIHA

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

En dix ans, presque l’intégralité des taxes foncières sur le bâti ont augmenté

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement