Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

FISCALITÉ ET CONCOURS DE L’ÉTAT

Construire son observatoire fiscal numérique

Publié le 01/04/2011 • Par La Rédaction • dans : Fiches Finances • Source : Territorial.fr

L’observatoire fiscal est un outil d’observation et d’analyse de la matière fiscale sur un territoire donné. En fonction de ses productions, on distinguera l’observatoire « appareil-photo » (première approche statique), l’observatoire « caméra » (observation en évolution avec suivi et veille sur le stock) et enfin l’observatoire « producteur-acteur », outil de prospective des ressources fiscales et de dynamisation des bases fiscales. Ce dernier type repose sur un accès numérique à l’information fiscale des collectivités locales.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Un accès élargi

L’accès à l’information fiscale reste le préalable à tout observatoire fiscal. Cet accès s’est élargi ces dernières années sous la pression de plus en plus forte exercée par les collectivités locales. Cette évolution s’illustre dans l’article L.135B du livre des procédures fiscales au fil des années et jusque dans sa dernière version (la loi de finances pour 2011). Il prévoit la communication des rôles y compris des impôts autoliquidés (CVAE, Tascom).

Des progrès notables ont ainsi été réalisés. Notons l’exemple de la transmission de la liste 41 au format numérique qui apporte une plus-value importante dans la préparation des travaux des Commissions communales des impôts directs (CCID) et Commissions intercommunales des impôts directs (CIID).

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Sur le même sujet

  • Pour approfondir
    Les Guides pratiques de la fiscalité directe locale édités par le groupe de travail « Observatoire fiscal » de l’Afigese.
    Guide n° 2 : L’Observatoire numérique : ce second guide s’est attaché à rappeler le cadre juridique des relations entre l’État et les collectivités territoriales, à faire l’inventaire des fichiers numériques disponibles, le cadre légal de leur transmission et les exploitations en interne ou par le biais d’outils de marché que l’on peut en faire.

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Construire son observatoire fiscal numérique

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement