Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sport professionnel

Quand les clubs déraillent, les villes trinquent aussi

Publié le 27/07/2022 • Par Gabriel Zignani Jean-Baptiste Forray • dans : A la une, A la Une acteurs du sport, Actu expert acteurs du sport, France

football-defaite
Syda Productions / Adobestock
Redescendus en Ligue 2, les Girondins de Bordeaux ont échappé sur le fil à une rétrogradation financière. Malgré une gestion calamiteuse, ils ont pu compter sur le soutien des collectivités, soucieuses de préserver cette locomotive sur leur territoire.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Scénario à suspense pour les Girondins de Bordeaux ! Déjà relégué sportivement en Ligue 2 après une saison 2021-2022 désastreuse, le club aquitain a été, ces dernières semaines, menacé par une rétrogradation en National 1 en raison de l’état calamiteux de ses comptes.

Le gendarme financier du foot tricolore, la direction nationale du contrôle de gestion (DNCG), l’a expédié en National 1, le 5 juillet­. Mais, depuis, les ­Girondins ont retrouvé de l’oxygène. Ils ont remis de l’argent au pot et restructuré leur dette. Autant d’efforts qui ont porté leurs fruits auprès du tribunal de commerce, le Comité national olympique sportif français, puis le comité exécutif de la Fédération française de football. A l’issue de ce parcours du combattant le président des Girondins Gérard Lopez ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Acteurs du sport

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Quand les clubs déraillent, les villes trinquent aussi

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement