Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Les collectivités appelées à ralentir la progression de leurs dépenses de fonctionnement

Publié le 25/07/2022 • Par Pascale Tessier Romain Mazon • dans : A la une, A la Une finances, Actu experts finances, France

bruno-lemaire-assemblee-une
twitter - Benjamin Haddad
Bruno Lemaire a confirmé le 21 juillet que les collectivités seraient appelées à se serrer la ceinture dans le cadre du Pacte de Stabilité transmis à Bruxelles, afin de contribuer à la maîtrise des dépenses publiques. Pendant tout le week-end, les associations d’élus se sont insurgées contre ce qui pouvait être compris comme une baisse des dépenses. Ce qui a conduit Matignon a précisé son dispositif, lundi 25 juillet, auprès de La Gazette.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Attention à ne pas lire « baisse des dépenses » mais bien « limitation de la hausse » ! Si l’explication de texte est apparue nécessaire à Matignon, le 25 juillet, c’est que la communication du gouvernement a été si floue sur l’effort demandé aux collectivités territoriales que les associations d’élus n’ont retenu que l’indispensable « effort des collectivités » dans la communication de Bruno Le Maire.

Dans le programme de stabilité du gouvernement dévoilé le 21 juillet et transmis à la Communauté européenne avec ses perspectives économiques et financières pour ramener son déficit public à 3 % en 2027, les patrons de collectivités ont lu qu’ils devraient « réduire leurs dépenses de fonctionnement de 0,5 % en volume ».
Le chiffre leur a immédiatement fait monter la moutarde au nez, dès lors ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les collectivités appelées à ralentir la progression de leurs dépenses de fonctionnement

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

26/07/2022 09h55

Une bonne nouvelle pour les communes et communautés de communes: les bases de la taxe foncière vont augmenter de 3,4%.
Mais pour les contribuables concernés, quelle mauvaise nouvelle!

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement