Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Projet de loi de finances rectificative pour 2022

Point d’indice : comment compenser la hausse?

Publié le 19/07/2022 • Par Claire Boulland • dans : A la une, A la Une RH, Actu experts finances, France, Toute l'actu RH

Micro
Clément Baillon (Wikimédia commons)
En fin de semaine débutera en séance publique l’examen du projet de loi de finances rectificative pour 2022. Un texte qui prévoit, entre autres, la revalorisation du point d’indice de 3,5%. Compensation à l'euro près ou uniquement pour un certain type de collectivités... Tour d'horizon des propositions des députés.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pas loin de 1 000 amendements ont été déposés sur le projet de loi de finances rectificatives pour 2022 en vue de son examen en séance publique, cette fin de semaine. Celui-ci devait débuter le 21 juillet, mais en raison du retard pris par les discussions sur les « mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat », il aurait été décidé de reporter le début des échanges au samedi 23 juillet.

Les alertes des députés sont nombreuses sur les conséquences qu’aura la revalorisation de 3,5 % du point d’indice pour les collectivités. Rien que sur la période comprise entre juillet et décembre 2022, le coût pour les collectivités locales sera de 1,136 milliard d’euros.

Il apparaît dès lors « normal que l’État assure seul le coût des décisions qu’il ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Point d’indice : comment compenser la hausse?

Votre e-mail ne sera pas publié

Al

20/07/2022 12h04

L’Etat peut se le permettre. L’inflation est plutôt une bonne affaire pour les recettes fiscales d’un Etat (notamment plus de recettes liées à la TVA).
Ceci-dit il faut que les collectivités arrêtent de se plaindre on va probablement dépasser les 6% d’inflation. Les agents publics voient leur traitement indiciaire revaloriser de 3,5%. Autrement dit il s’agit du plus grand recul observé de pouvoir d’achat sur les 20 dernières années. Cette revalorisation du point d’indice relève de « l’illusion monétaire ». Phénomène bien connu.

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement