Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Assemblée nationale

Point d’indice, RSA : la commission des finances vote des compensations pour les collectivités

Publié le 18/07/2022 • Par Claire Boulland Romain Gaspar • dans : A la Une finances, Actu expert santé social, Actu experts finances, France, Toute l'actu RH

Hemicycle of French national assembly  in Paris, France
S.BONAIME AdobeStock
Contre l’avis de la majorité présidentielle, les députés des oppositions de la commission des finances de l'Assemblée nationale ont voté deux amendements compensant, pour les collectivités, le coût de la hausse du point d'indice et le reste à charge pour les départements de la hausse du RSA. Ces mesures doivent encore être confirmées dans l'hémicycle pour être définitivement adoptées.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Début de mandat compliqué pour la majorité présidentielle. Après avoir été mise en minorité par les oppositions sur plusieurs votes sur le projet de loi sanitaire, les députés d’Ensemble ont subi le même sort à la commission des finances en fin de semaine dernière lorsqu’il a été question des compensations pour les collectivités des mesures du premier projet de loi de finances rectificative pour 2022 et du projet de loi sur le pouvoir d’achat.

Les députés des oppositions ont voulu signifier leur refus de la non compensation pour les collectivités par le gouvernement de l’augmentation de 3,5 % du point d’indice des fonctionnaires dès le 1er juillet et de la croissance de 4% du revenu de solidarité active (RSA). Sans compensation nouvelle, ces mesures couteront ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Point d’indice, RSA : la commission des finances vote des compensations pour les collectivités

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

19/07/2022 09h33

Voilà une idée qui est bonne!

Mais au fait, qui va payer pour le compte de l’Etat?
Car n’oublions pas que toute recette de l’Etat et des collectivités locales est une charge pour la population et pour les entreprises (soit dit en passant pour les entreprises qui n’exportent pas, au final c’est la population qui paye! Eh oui!).

Bien entendu, l’Etat peut trouver cet argent de diverses manières:
– en réduisant d’autres dépenses (mais je doute que cette solution soit envisagée par les oppositions),
– en augmentant les recettes (là encore, je doute que les oppositions soient favorables à ce principe),
– en augmentant le déficit (là, il y aura certainement une majorité relative sur ce principe). Mais n’oublions pas que la dette est une charge que nous laissons à nos descendants!

Il serait peut-être temps que l’on arrête la politique « politicienne » pour enfin répondre aux justes besoins de la population.

Au fait, pour ceux qui ont connu la première crise du pétrole, vous souvenez-vous que depuis cette époque on nous dit de serrer la ceinture… pour notre bien et cela ne durera pas. Sauf que depuis plus de quarante ans, c’est toujours le même discours!

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement