Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Acteurs du sport

Sport santé

Les Français en faveur d’un sport accessible pour tout le monde

Publié le 18/07/2022 • Par Gabriel Zignani • dans : A la Une acteurs du sport, Actu expert acteurs du sport, France

sport féminin
Konstantin Yuganov - stock.adobe.com
Faire du sport n’est pas accessible dans tous les territoires, estiment 22% des Français, selon un sondage Harris Interactive pour iFIT. 79% des répondants pensent par ailleurs que c’est le rôle des pouvoirs publics de recommander aux gens de faire du sport, car c’est un enjeu de santé publique. Décryptage.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Un baromètre « Le sport, accessible à tous ? » réalisé par Harris Interactive pour iFIT(1) est venu interrogé les Français sur leur état de forme, et sur leurs attentes envers les pouvoirs publics pour faciliter l’activité physique.

Selon cette étude, la crise sanitaire a eu de mauvaises conséquences sur la forme d’un certain nombre de Français. Notamment au niveau mental. 28% des sondés se sentent en moins bonne forme mentale qu’avant la crise sanitaire, contre 19% seulement qui se sentent meilleure santé mentale (54% ne ressentent aucune différence). Sur le plan physique, 21% des répondants se sentent moins en forme, ce qui est « compensé » par les 20% qui se sentent plus en forme (59% ne voient aucune différence). Un ressenti contrasté. Pourtant, 57% des répondants ont le sentiment d’être plus sédentaire qu’avant la crise, et 47% d’entre eux  estiment avoir pris du poids.

Ces résultats contraires s’expliquent par le fait que pour 28% des Français, la crise a été un déclencheur et ils font désormais davantage de sport. Ce chiffre monte jusqu’à 51% pour les 18-24 ans. 45% des sondés déclarent avoir pratiqué une activité sportive à domicile durant la crise sanitaire.

Attente vis-à-vis des pouvoirs publics

Ce sondage montre par ailleurs que les Français jugent le sport relativement accessible. 22% des répondants trouvent quand même que faire du sport n’est pas accessible dans tous les territoires et 25% déplorent l’absence d’équipement sportif autour de chez eux. Ce sont surtout les habitants des zones les moins denses qui se sentent le moins bien pourvus en infrastructures. Par ailleurs, près de 40% déclarent que le sport n’est pas accessible financièrement à tous. 65% indiquent même avoir renoncé à une activité physique, soit à cause des horaires (52%), du coût (51%), ou encore de l’éloignement géographique (48%).

Les sondés expriment également de fortes attentes envers les pouvoirs publics. 89% pensent qu’il est important de pratiquer une activité physique régulière pour sa santé. Et ils sont 79% à penser que c’est le rôle des pouvoirs publics de recommander aux gens de faire du sport, car c’est un enjeu de santé publique. Ils estiment que ça doit notamment se concrétiser à l’école : 90% des Français souhaitent une réforme du sport à l’école (notamment pour proposer une plus grande diversité d’activités). 89% estiment qu’il faudrait augmenter le nombre d’heures de sport à l’école.

Notes

Note 01 L’enquête a été réalisée par Harris Interactive en ligne du 14 au 18 février 2022 auprès d’un échantillon de 2 028 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e). Retour au texte

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club Acteurs du sport

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les Français en faveur d’un sport accessible pour tout le monde

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement