Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Indicateurs

Quelle ville a augmenté le plus ses impôts locaux ces dernières années ?

Publié le 27/07/2022 • Par Jérémy Fichaux • dans : Actualité Club finances

Capucine Dupuy
Part importante du financement d'une collectivités, les impôt locaux ont augmenté dans 80% des villes de plus de 5 000 habitants entre 2000 et 2020. Parfois, allant jusqu'à multiplier ses recettes par 10. (2/3)

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Petite ville de Seine-et-Marne, Serris est la municipalité ayant le plus augmenté ses recettes d’impôts locaux par habitant depuis 2000, d’après les données publiées par la Dgfip. Elle n’est cependant pas la seule : 80 % des villes de plus de 5 000 habitants (1 645 villes sur 2 077) ont augmenté ces impôts.

Pour rappel, les impôts locaux sont composés des taxes d’habitation, sur les propriétés bâties, sur les propriétés non bâties, sur les logements vacants, sur la vente de terrains nus rendus constructibles ainsi que pour l’enlèvement des ordures ménagères. Elles pèsent toujours plus dans le fonctionnement budgétaire communal.

Capture d’écran 2022-07-12 à 09.26.37

Découvrez la datavisualisation en plein écran sur notre plateforme Open Data Gazette.

Entre 2000 et 2020, les Serrissiens ont vu leurs impôts locaux par habitant exploser : ils sont passés de 107,54 euros à 1 260,50 euros, soit dix fois plus. « Les gens paient très peu d’impôt en fonction des services proposés dans la ville », martèle Philippe Descrouet, maire de Serris depuis 2014. En 20 ans, cette commune s’est fortement développée, triplant même son nombre d’habitants, passant de 3 115 en 2000 à 9 127 en 2020. « Nous sommes passés d’une commune rurale avec sa gare de RER et son centre commercial en 2000, à aujourd’hui un territoire, avec plus de 6 000 entreprises aux alentours », justifie l’élu. Ce dernier indique également que la ville a atteint sa vitesse de croisière et n’a pas prévu d’augmenter les impôts jusqu’à la fin de son mandat en 2026.

Quant aux villes de Saint-Aubin-de-Médoc (33), Bailly-Romainvilliers (77), Le Taillan-Médoc (33) et Sathonay-Camp (69), elles ont triplé leurs montants, voire plus. Toutes dépassent largement l’augmentation moyenne des impôts locaux des communes de leur taille (5 000 à 19 999 habitants) qui est de 52%.

Le produit de fonctionnement de cette commune a considérablement augmenté en vingt ans, passant de 3 à 17 millions d’euros de budget. Ce phénomène s’explique en partie par l’augmentation de la population : entre ces deux périodes, la commune passe de 3 115 à 9 127 habitants.

Des indicateurs sur la finance

Grâce à votre abonnement, il est désormais possible de découvrir, comparer, analyser et partager des indicateurs comme le budget, la dette, les dotations ou plus globalement la fiscalité locale, à tout échelon de collectivité. Autant de thématiques mises à votre disposition sur l’encart « Indicateurs Finances » sur la droite de la page d’accueil du Club Finances, comme l’explique notre tutoriel.

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Quelle ville a augmenté le plus ses impôts locaux ces dernières années ?

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

27/07/2022 11h28

Juste une petite observation: ramener la taxe foncière à la population n’a que peu de sens. Seule une partie de la population la paye. Il serait plus judicieux de déterminer cela par rapport au nombre de logements payant réellement cette taxe. Sans oublier que le logement social bénéficie de mesures adaptées.

Pour faire simple, ceux qui payent la taxe foncière s’acquittent d’un montant bien supérieur à celui donné par les différentes statistiques!

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement